Cette catégorie contient tous les éléments qu’on ne veut plus voir afficher mais qu’on ne souhaite pas supprimer totalement/

DEJEUNER DE PRESSE DU CIRD POUR PRESENTER NOTRE VISION SCIENTIFIQUE QUINQUENNALE 2019-2023

Ce samedi 13 juillet 2019, le CIRD a organisé un déjeuner-presse qui a regroupé une trentaine de médias nationaux et internationaux. L’objectif était de présenter aux journalistes et professionnels de la communication la vision scientifique du CIRD à l’horizon 2023. Une autre occasion mise à profit par le CIRD pour signer deux nouvelles conventions de partenariat avec le Centre de Recherche Scientifique Conakry Rogbané (CERESCOR) et l’Université Nongo Conakry (UNC). Nous y reviendrons plus amplement en images, vidéos et commentaires.

NOTRE CENTRE ET LE CCFG ORGANISENT UNE GRANDE EXPOSITION SUR « LA GUINEE EN CARTES POSTALES »

Le Centre Culturel Franco-Guinéen (CCFG) et le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) organisent une exposition de cartes postales représentant la Guinée avant l’indépendance. Plus de 120 planches de cartes postales y seront exposées sur 600 cartes postales qui décrivent des aspects multiformes de la Guinée entre 1895 et 1960 rachetées par le CIRD. Un patrimoine exceptionnel Ce sera du mardi 28 mai au samedi 15 juin 2019 au CCFG à Conakry. Entrée libre.

CAFE LITTERAIRE : LE TALENT D’ECRIVAIN

Ce samedi 20 avril 2019, de 10h30 à 14h00, le Club littéraire du Centre a tenu un Café-littéraire animé par Mesdames Juliana Diallo (guinéo-bulgare, auteure de « Néné Salé » et « L’entrée dans la tribu »), Mabety Soumah (auteure de « En attendant la lune… ») et Monsieur Alimou Sow (Lauréat du PLWS 1, auteur de « Ma Guinée plurielle »). Avec une cinquantaine de participants, l’activité a été une belle occasion d’échanges entre les plus jeunes (lycéens), les jeunes (étudiants) et les « ainés » sur le talent d’écrivain.

Plus spécifiquement, des sujets divers et pertinents et parfois tabous comme ceux des conditions d’accouchement dans les hôpitaux publics guinéens (avec « Nènè Salé »), la socialisation des jeunes filles au cycle menstruel de la femme (avec « En attendant la lune… »), et d’autres moins sensibles, dans un style humoristique comme la circulation routière au quotidien à Conakry dans un taxi, le financement des projets de developpement à travers le bloging, etc. (avec « Ma Guinée plurielle ») ont été développés et débattus.

DEVENIR LEADER DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN GUINEE ET AU-DELA DE NOS FRONTIERES

Mme Safiatou Diallo

Fondatrice du CIRD

La recherche est le parent pauvre de l’enseignement supérieur en Guinée. Le domaine de la recherche n’a pas suivi la forte tendance de démocratisation des institutions d’enseignement supérieur, notamment dans le secteur privé, au cours des deux dernières décennies. Les premières innovations sur les études avancées, doctorales en particulier, sont arrivées très tardivement (années 2010 pour les sciences humaines et sociales) par rapport aux pays de la sous-région. Bien que quelques institutions de recherche aient été créées ça et là, leur fonctionnement effectif et capacitation restent encore très aléatoires.

Le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) est né dans ce contexte pour offrir initialement une documentation de base aux chercheurs guinéens. Progressivement et très vite, son champ d’intervention s’est étendu à l’appui et au renforcement des capacités des chercheurs et des institutions d’enseignement supérieur et de recherche scientifique pour finalement embrasser les domaines de la Formation et de la Recherche scientifiques.

Plus qu’une institution guinéo-guinéenne, créée par et pour des guinéens, le CIRD se donne pour vocation de transcender les clivages nationaux et régionaux pour s’inscrire dans le concert des institutions de recherche d’envergure internationale.