Le CIRD est un forum d’échanges visant à promouvoir le livre, la recherche scientifique et la culture. Le CIRD est ouvert aux élèves, étudiants, enseignants, chercheurs, porteurs de projets et à toutes les personnes désireuses de comprendre, d’apprendre, de partager et de construire.


PAGE NOIRE : LE CHEF DU DEPARTEMENT RECHERCHE DU CIRD N’EST PLUS !

Le Centre a appris avec beaucoup de tristesse la mort de El Hadj Lamarana DIALLO, le chef du Département recherche de Centre. Décès survenu dans la soirée du vendredi 09 avril 2021, à son domicile de Kountia CBA (Coyah).

L’enterrement est prévu pour ce samedi 10 avril à 14h dans le même quartier.

La Fondation et la Direction exécutive de CIRD présente ses condoléances à la famille du défunt et au monde universitaire dans lequel El Hadj Lamarana a évolué toute sa carrière durant.

Que Dieu lui pardonne et lui accorde Son Paradis Firdaws.

UN BAOBAB EST TOMBE

Un baobab est tombé. Le Professeur Djibril Tamsir Niane s’est éteint à 89 ans à Dakar où il s’était rendu pour des soins.  Cette disparition est une perte inestimable pour la communauté scientifique mondiale en général et africaine en particulier. Ce grand spécialiste de l’histoire de l’Afrique de l’Ouest est parti après avoir accompli ce qu’il s’était donné comme mission : réhabiliter l’histoire de l’Afrique et montrer, qu’en historiographie, la tradition orale exploitée avec intelligence est aussi précieuse que la documentation écrite. On se souviendra pour toujours du célèbre Soundjata ou l’épopée mandingue devenu un classique de la littérature africaine paru pour la première fois

Entre autres, sur cette photo, Mme Safiatou Diallo, juste à droite de Pr Niane, Baba Cheick Sylla à sa gauche.

aux éditions Présence africaine en 1960. A côté il y a eu cette Histoire de l’Afrique occidentale dont D. T. Niane est co-auteur avec J. Suret-Canale, publiée par le Ministère de l’Education de la Guinée en 1960, l’un des meilleurs manuels pour apprendre l’histoire de cette partie de l’Afrique qui, malheureusement n’a jamais connu une réédition. On ne passera pas sous silence sa contribution énorme à la rédaction d’une Histoire générale de l’Afrique sous l’égide de l’UNESCO, ni non plus son Histoire des mandingues de l’Ouest. Mais l’un de ses apports les plus importants est, avec une équipe d’archéologues et historiens polonais et ses étudiants de Conakry et de Kankan, d’avoir établi vers la fin des années 1960 l’emplacement de l’ancienne capitale de l’empire du Mali, Niani, en Guinée.

On se souviendra aussi de ce professeur qui malgré la prison a préféré être au service de son pays. Alors que d’autres pays lui ouvraient largement les portes de leurs universités avec tous les honneurs. Professeur Djibril Tamsir Niane a su demeurer humble et serein malgré les vertiges de la tentation.

Pr D. T. Niane, coupant le ruban inaugural du CIRD le 25 mars 2017, à sa droite, M. Moustapha Mamy Diaby, alors des Télécoms et celui de l’Enseignement supérieur.

Le Centre International de Recherche et de Documentation [C.I.R.D.] de Kipé perd en le Prof. Djibril Tamsir Niane d’abord un maître dans son sens scolastique c’est-à-dire un guide, un sage, celui dont la parole ne souffre d’aucun conteste.

Mieux le Prof. Djibril Tamsir Niane, dès l’origine, a cru au projet du CIRD qu’il a accompagné et dont il a partagé les grands moments : inauguration, conférences scientifiques, Prix Littéraire William Sassine, présentation d’ouvrages. Pour lui la seule valeur qui compte est de mettre la science à la portée du plus grand nombre. Il a vécu pour la science et celle-ci lui en est reconnaissante.

La fondation du CIRD, la direction exécutive et l’ensemble du personnel rend hommage à notre illustre disparu et présente ses condoléances les plus émues à sa famille, à la communauté scientifique guinéenne et africaine et à tous les hommes de culture.

Reposez en paix cher Professeur, après cette longue et exaltante carrière. Qu’Allah, dans sa miséricorde infinie t’agrée dans son paradis. Amina.

RESULTATS BOURSES MASTER CIRD – BICIGUI 2021 : VOICI LES LAUREATES

Ce jeudi 4 mars 2021, de 9h30 à 14h30, dans les locaux du CIRD, le Jury du programme Bourses Master CIRD 2021, s’est réuni pour évaluer les candidatures reçues et délibérer.

La Commission était composée des membres dont les noms suivent :

  • Pr Mabetty TOURE (Présidente du jury, Vice Doyenne E.C, UGLC-SC)
  • Mamadou Sanou DIALLO (Responsable RSE de la BICIGUI, Représentant de son institution)
  • Pr Selly CAMARA (Conseiller scientifique du MESRS, Représentant de son institution)
  • Dr Ramadan DIALLO (Directeur exécutif adjoint du CIRD)
  • Amadou Lamarana DIALLO (Responsable du département Recherche du CIRD)
  • Mr Fassou Mathias NYEKOYA (Rapporteur de la séance, Assistant du département Bourses et Formation du CIRD)

Halimatou Ramatoulaye BALDE, lauréate n°1

A la suite de l’appel à candidature lancé par le CIRD le 2 février 2021 et clôturé le 25 février 2021, pour l’attribution des deux bourses de Master Recherche financées par la BICIGUI, destinées exclusivement aux femmes, six (6) candidatures ont été reçues.

Dans sa séance de travail, la Commission a examiné les six (6) dossiers selon les critères suivants sur un barème de 20 points :

  • La constitution du dossier (note sur 3 points) ;
  • Le parcours académique de la candidate (note sur 4 points) ;
  • La qualité du projet de recherche (note sur 5 points) ;
  • La conformité du budget (note sur 2 points) ;
  • L’entretien oral (note sur 6 points).

Conformément aux critères ci-dessus, la Commission a délibéré avec rigueur en confrontant les différents résultats. C’est ainsi que les candidates dont les noms suivent, sont retenues comme bénéficiaires des Bourses au compte de l’édition 2021 :

Diamilatou BALDE, lauréate n°2

  • BALDE Halimatou Ramatoulaye avec une note générale de 15,80/20 points; Pour son projet : Quelle approche pour une gestion durable des forêts classées en Guinée : Cas du Jardin Botanique de Camayenne à Conakry
  • BALDE Diamilatou avec une note générale de 13,20/20 points; pour son projet : Etude des facteurs déterminants de la destruction des forets à Conakry, cas de la foret de Demoudoula

La séance s’est clôturée par les mots de remerciements de la présidente du jury, de M. Mamadou Sanou DIALLO et de Dr Ramadan DIALLO.

Nous adressons nos vives félicitations aux lauréates et nos encouragements aux autres.

PROJET TICE : LE CONSORTIUM CIRD-ISFAD POURSUIT LES ENQUÊTES

Ils étaient cinq chefs d’établissements scolaires et cinq enseignants à être entretenus lors de deux focus groups, ce jeudi 25 février 2021, au CIRD. Ces focus groups ont été réalisés dans le cadre des travaux d’enquête du projet TICE (Technologie de l’information et de la communication pour l’éducation) que met en œuvre le consortium CIRD-ISFAD.

L’enquête a commencé début février. Ces focus groups complètent les entretiens déjà réalisés dans les différentes écoles avec les élèves et enseignants. L’étape de Conakry, presque bouclée, porte sur 12 écoles publiques et privées niveaux primaire et secondaire, réparties dans les cinq communes de la Capitale. Dans les jours qui suivent, les équipes vont se déployer dans les villes de Maférinyah (Forécariah) et Tanènè (Dubréka) où une école sera touchée dans chacune des villes.

Kankan sera la dernière étape où six écoles sont concernées : quatre dans la Commune urbaine et deux dans deux Communes rurales de Baténafagui et Balandou.

Cette enquête est financée par l’AUF (Agence universitaire de la Francophonie) dans le cadre de son projet APPRENDRE. L’objectif est de mesurer le niveau d’intégration et d’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de communication dans l’apprentissage scolaire au niveau primaire et secondaire.

COMMUNIQUE SUR LES RESULTATS DE LA DEUXIEME EDITION DU PRIX LITTERAIRE WILLIAMS SASSINE

La Direction du Centre international de Recherche et de Documentation (CIRD) a le plaisir d’informer les candidats et son aimable public que les résultats de la deuxième édition du Prix Littéraire Williams Sassine (PLWS) seront proclamés le samedi 27 févier 2021, à 09 heures TU. Les résultats seront accessibles sur le site internet du CIRD, www.cirdguinee.org,  ainsi que ses réseaux sociaux, Facebook : Cirdguinee, Twitter : @CirdGuinee, et LinkedIn CirdGuinee-Conakry.

La Direction félicite par anticipation les heureux lauréats et remercie l’ensemble des candidats pour leur patience et l’intérêt qu’ils accordent à nos activités, en particulier au Prix Littéraire Williams qui, avec son double objectif (favoriser la lecture et l’écriture et valoriser la littérature) donne aux jeunes la possibilité d’exprimer leurs talents sur des sujets qui touchent leurs communauté et pays respectifs, mais aussi l’humanité comme la MIGRATION, thème de la présente édition.

La Direction informe par la même occasion que la date de la cérémonie de remise officielle des Prix aux lauréats sera annoncée le 27 février 2021, à l’occasion de la publication des résultats.

Le CIRD, conformément à sa devise Comprendre le présent, Construire le futur, reste fidèle à ses engagements de promouvoir la Recherche, le Livre et la Science, valoriser le Patrimoine historique et culturel et être acteur de la Formation continue.

BOURSES MASTER CIRD : PROLONGEMENT JUSQU’AU 25 FEVRIER DU DELAI DE SOUMISSION DES CANDIDATURES

Le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) porte à la connaissance du public du prolongement du délai de soumission des candidatures au compte de la deuxième édition du Programme Bourses-CIRD.

La date de clôture initialement prévue pour le lundi 15 février 2021 est prolongée jusqu’au jeudi 25 février 2021, à 23h59

Le CIRD saisit l’occasion pour inviter les étudiantes désireuses, de postuler avant cette nouvelle date aux adresses bourses@cirdguinee.org et info@cirdguinee.org.

Merci de cliquer sur le lien ci-après pour voir l’appel à candidature : http://cirdguinee.org/appel-a-candidature-pour-la-2e-edition-du-programme-bourses-master-cird-en-partenariat-avec-la-bicigui/

Le CIRD vous remercie pour votre aimable attention.

La Direction exécutive

Appel à candidature pour la 2e édition du Programme Bourses Master CIRD en partenariat avec la BICIGUI

BOURSES MASTER CIRD

Edition 2021

En partenariat avec la BICIGUI

——————

 APPEL A CANDIDATURE

1- CONTEXTE

La recherche scientifique reste encore le maillon faible de l’enseignement supérieur guinéen.  La proportion d’étudiants de Master et de Doctorat est faible. A titre d’exemple, l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry (UGLC-SC), l’une des plus grandes institutions d’enseignement supérieur du pays, compte moins de 2% d’étudiants inscrits en deuxième et troisième cycles contre près de 8 % dans certaines universités de la sous-région (Document de stratégie du MESRS, 2012). L’une des raisons qui expliquent ce retard tient à la faiblesse des ressources allouées aux études avancées. Dans son application en Guinée, le système LMD a créé des barrières qui freinent l’accès des diplômés de Licence aux cycles suivants de Master et Doctorat. Si pour réaliser une Licence dans l’enseignement supérieur public, il suffit de s’acquitter des droits d’inscription qui s’élèvent à quelques centaines de milliers de Francs guinéens, l’accès au Master est conditionné par le paiement en outre des droits de scolarité/frais de formation. Ces derniers sont évalués selon les disciplines et les spécialités de dix à plus de vingt millions de Francs guinéens. Au Doctorat, l’étudiant devra débourser jusqu’à quarante millions de Francs guinéens. Suivant l’annuaire statistique de l’année universitaire 2018-2019 réalisé en 2020 par l’appui du Fond Européen de Développement, au niveau du cycle Master on compte 67 femmes contre 421 Hommes soit environ 15% de femmes. En considérant simplement ces données, il est urgent d’apporter un soutien spécifique aux femmes dans les études avancées (Master et Doctorat).

Par ailleurs, les programmes de deuxièmes et troisièmes cycles souffrent d’un déficit d’enseignants de rang magistral dans leur exécution. Les Professeurs d’universités et Maitres de conférences sont peu par rapport à la demande et l’accession des nouveaux diplômés au rang de Maitre-assistant reste encore faible. Le grade d’Assistant qui était ouvert aux titulaires de Master et Maîtrise, lesquels pouvaient jusqu’à récemment accéder au grade de Maitre-assistant par l’ancienneté et les publications, était une solution transitoire pour faire face à l’insuffisance d’enseignants dans le supérieur. De même l’exécution des programmes de deuxième et troisième cycle par des missions d’enseignement effectuées par des enseignants visiteurs venant de la sous-région, de la France ou du Canada, s’inscrit dans ces solutions alternatives. Elles confèrent sans doute une certaine qualité aux formations mais se révèlent couteuses et incapables d’absorber le déficit.

C’est dans ce contexte que pour contribuer au renforcement des capacités de recherche scientifique des jeunes femmes, le Centre International de Recherche et de Document (CIRD), à travers son département Bourses et Formation, en collaboration avec la Banque Internationale de Commerce de l’Investissement de Guinée (BICIGUI), lance la deuxième édition du programme de Bourses de Master. Dédiée aux jeunes femmes, cette édition 2021 vise à apporter aux bénéficiaires un appui financier et d’encadrement pédagogique tout au long de leur cycle de formation en Master : ateliers méthodologiques, écriture scientifique, projets de mémoire et d’investissement pratique sur les terrains de recherches, etc.

2- MODALITES DE LA BOURSE

  • Niveau : Master (système LMD) ;
  • Nombre : 2 Bourses à attribuer ;
  • Début : Février 2021 ;
  • Durée : 2 ans et demi ;
  • Bénéficiaires : étudiantes guinéennes souhaitant suivre une formation en Master ;
  • Âge : La candidate doit être âgée de 35 ans au plus lors de la campagne de l’édition 2021 ; c’est-à-dire née à partir de février 1986.
  • Hauteur de la Bourse : 25 à 30 millions de Francs Guinéens ;
  • Domaines/disciplines : Sciences humaines et sociales (Droit, Economie, Sociologie, Sciences politiques, Histoire, Anthropologie, Philosophie, Sciences de l’Education, Sciences du Langage, etc.).
  • Axes thématiques prioritaires de la recherche :
  1. Archives, patrimoines matériels et immatériels de la Guinée ;
  2. Gestions des Ressources naturelles minérales et environnementales ;

Voir le Règlement des bourses pour s’imprégner du narratif des différents axes de recherche.

  • Etablissement d’inscription : les établissements d’enseignement supérieur publics et privés guinéens délivrant un diplôme de Master reconnu par le CAMES.

3- DOSSIER A FOURNIR

  • Copie de la pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) ;
  • Formulaire de demande de candidature complété ;
  • Lettre de motivation manuscrite décrivant le projet professionnel et d’études ;
  • Curriculum Vitae ;
  • Copies légalisées des relevés de notes des trois précédentes années d’études ;
  • Copie légalisée du dernier diplôme obtenu ;
  • Projet de recherche en rapport avec l’un des axes thématiques (utiliser le modèle joint) ;
  • Budget (utiliser le modèle joint) ;
  • Tout justificatif de l’excellence du candidat (lettres de recommandation, attestations/certificats, distinctions, etc.) ;

4- CALENDRIER DE L’APPEL A CANDIDATURES

  • Ouverture de l’appel : 02 février 2021 ;
  • Date limite de soumission du dossier : 25 février 2021 à 23h59 ;
  • Publication des résultats : 28 février 2021.

———————————

Pour vérifier votre éligibilité ou avoir plus d’informations sur ce programme de bourses, veuillez-vous reporter au Règlement général des Bourses Master CIRD, consultable sur ce lien : https://drive.google.com/file/d/144uL0MlNcC7mMXjH8AoawUHbjUUcr1X1/view?usp=sharing

Si vous êtes éligible, ci-dessous les liens qui vous permettent de postuler 

Formulaire de candidature : https://drive.google.com/file/d/1JJe_je9hh-0vSUlpfHGA2HpxWH8ywefC/view?usp=sharing

Canevas de projet de recherche : https://drive.google.com/file/d/1apvQP-5Afv4Dv2cFGUXjBp_iWH15pPWt/view?usp=sharing

Modèle de Budget : https://drive.google.com/file/d/1c15k6n9lkhFqBRrzIdCnSgjnxlfFl5ha/view?usp=sharing

Le CIRD et la BICIGUI signent un partenariat et lancent la 2ème édition du Programme Bourses Master CIRD

Le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) et la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de la Guinée (BICIGUI) ont signé une Convention de partenariat ce lundi 1er février 2021. A cette occasion, les deux institutions ont lancé la 2ème édition du Programme Bourses en Master CIRD. Cette édition entière prise en charge par l’institution bancaire à travers son Département RSE (Responsabilité sociétale de l’Entreprise et des Engagements), porte sur deux bourses dédiées aux étudiantes.

Ce programme apporte aux bénéficiaires un appui financier et un encadrement pédagogique tout au long de leur cycle de formation en Master : ateliers méthodologiques, écriture scientifique, projets de mémoire et d’investissement pratique sur les terrains de recherches, etc.

L’objectif général de ce programme de bourse est d’améliorer la qualité de la recherche scientifique, œuvrer pour une égalité des chances à travers le renforcement des capacités de recherche de deux (2) jeunes femmes et promouvoir la recherche sur les archives, le patrimoine historique et culturel, ou la gestion des ressources naturelles minérales et environnementales.

A travers ce partenariat, la BICIGUI renforce son engagement dans le domaine de l’éducation et de l’égalité des chances.

Le Programme Bourses Master CIRD a été initié et lancé par le CIRD en 2019 par l’octroi de 3 bourses à des étudiants guinéens. Dans son Plan stratégique quinquennal, le Centre prévoit l’octroi de 50 Bourses Master et 10 Bourses Doctorat à des étudiants guinéens et éventuellement africains sur la période 2019-2023.

Le CIRD rappelle les intéressées à se préparer, l’appel à candidature va être lancé dans les heures qui suivent.

Formation en méthodologie de recherche : Le Projet de recherche

Le projet de recherche est la formalisation d’une idée de recherche. C’est un document indispensable par lequel passe tout travail de recherche scientifique. Le projet de recherche présente notamment l’objet de recherche et la manière dont celui-ci sera mis en œuvre. Il permet de justifier l’intérêt d’une idée de recherche. Un projet de recherche est souvent rédigé pour répondre à un appel à projet, un appel à contribution, ou pour finaliser un cursus académique exigeant un travail de recherche.
Quelle que soit sa nature, le projet de recherche obéit à une méthodologie rigoureuse que le postulant est tenu de suivre. La qualité d’un travail de recherche dépendra pour l’essentiel de celle du projet à partir duquel il a été réalisé. D’où l’intérêt de se donner les moyens pour bien monter son projet de recherche avant de commencer la recherche proprement dite.
Dans le cadre de cette formation, un accent particulier sera mis sur le projet de recherche universitaire destiné prioritairement aux étudiants en études avancées (Master et Doctorat).
Les personnes intéressées sont priées de remplir ce formulaire d’inscription avant le mercredi 09 décembre 2020 à 00h00.
Précisions : cette formation est gratuite et l’inscription se fait uniquement en ligne via ce lien https://forms.gle/UHHdswLT3NA2M7NL
Organisateur : Centre International de Recherche et de Documentation
Date : samedi 12 décembre 2020 à partir de 10h
Lieu : Kipé Dadia Mosquée

Conférence / Système politique guinéen : entre démocratie et ethnocratie

Le samedi 21 novembre, à 10hoo, le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) organise sa conférence publique depuis le début de la pandémie. La conférence qui a pour le thème : Système politique guinéen : entre démocratie et ethnocratie sera prononcée par Ramadan Diallo, Docteur en Science politique, Enseignant-chercheur et Directeur exécutif-adjoint du CIRD.

Résumé

« L’ethnocratie est à la fois juridico-institutionnelle et pratique, moderne et traditionnelle, avec des aspects démocratiques et autoritaires. L’architecture juridico-institutionnelle de la Guinée en fait une démocratie libérale à part entière, au même titre que les démocraties occidentales prises pour modèle. Elle correspond à la définition maximaliste de la démocratie, sans prendre en compte l’effectivité de normes et principes. Sur le plan pratique, les institutions et mécanismes de la démocratie libérale existent également : les trois principaux pouvoirs, les partis, les médias, des élections périodiques, la participation populaire, etc. Ce contenu formel et pratique se rapporte à la modernité.
Mais, d’un autre côté, chaque fois que ce contenu entre dans un processus de mise en œuvre, on y rencontre l’ethnicité de manière significative. Dès lors, la modernité rencontre la tradition, la démocratie formelle croise l’autoritarisme. Mais l’un ne se dilue pas dans l’autre. Ces différentes réalités s’hybrident et s’alternent dans la manifestation de l’ethnocratie. »

Le CIRD vous attend nombreux. Entrée gratuite