Le CIRD vous propose des animations et des formations thématiques:

  • Méthodologie de recherche
  • Pédagogie de l’enseignement
  • Conception et gestion de projet
  • Techniques managériales
  • NTIC
  • Initiation aux langues et cultures locales
  • etc…

Quel régime politique pour la Guinée : La question en débat au CIRD

Le samedi 20 novembre 2021, le CIRD a tenu sa première rencontre dans le cadre des journées de réflexion sur la Transition en Guinée. La journée a connu seize contributions dont les présentations et débats ont été très enrichissants. Cette journée avait pour thème : « Quel régime politique pour la Guinée ? »

Un rapport de synthèse en cours d’élaboration sera publié et vulgarisé au moment opportun.

La deuxième rencontre dont le thème est « Comment avoir des élections transparentes et crédibles ? » sera lancée très bientôt.

3SG : RENDEZ-VOUS LE 1er SEPTEMBRE AU CIRD

Les mercredi 1er Septembre 2021, au Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD), à 10h, aura lieu le Séminaire Sciences Sociales de Guinée (3SG). Une rencontre entre chercheurs, étudiants et professionnels pour discuter des approches méthodologiques et scientifiques d’une thématique.

Titre :  Politique minière et capacité d’émergence en Afrique : Cas de la République de Guinée.

Cette problématique de recherche tente de porter un regard nouveau sur la portée développementale des ressources naturelles en Afrique. Comment faire de l’extraction des ressources naturelles un levier de développement social, économique et d’émergence géopolitique.  Elle s’efforce d’analyser les mécanismes multiples de développement des zones minières déployés par l’Etat ; FODEL, ANAFIC, les entreprises minières au moyen de la RSE, et les institutions internationales par l’édiction de normes de performances ; principes de l’équateurs, normes de la SFI, principes directeurs des Nations-Unies. La réflexion s’élargie également sur les enjeux géopolitiques sous-jacents dans les projets miniers en Guinée. Les rivalités entre des acteurs et des puissances (Chines, Russie, USA, France, Inde…) pour le contrôle d’une ressource minière sur un territoire donné.

Présentateur

BARRY Oumar, doctorant à l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de l’Université de LYON 2 Lumière. Chercheur sur les enjeux stratégiques des ressources minières et les politiques de développement des zones minières en Guinée.

Recherche scientifique : Le CIRD reçoit le ministre de tutelle

Le 25 juin 2021, le CIRD a reçu en visite le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. M. Aboubacar Sylla à la tête d’une forte délégation composée entre autres de M. Binko Mamady Touré, secrétaire général, Pr Selly Camara, conseiller du ministre sur les questions de Recherche, était en tournée dans les Institutions de recherche et de Documentation. Arrivé en fin de matinée, il a été accueilli par l’équipe du CIRD, en tête Dr Safiatou Diallo, fondatrice et présidente du Conseil d’administration et Dr Ramadan Diallo, Directeur-exécutif-adjoint.

Après la visite des locaux, le ministre et sa suite ont eu droit à une brève présentation du CIRD : son statut un peu particulier qui fait de lui un centre indépendant mais d’utilité publique, le rôle et tous les appuis qu’il apporte déjà et compte apporter aux secteurs dans lesquels il évolue.

Aboubacar Sylla, s’est réjoui de l’accueil, mais surtout de découvrir une structure qui, malgré l’absence de financement public fonctionne et parvient à produire d’aussi excellents résultats. Pour le Ministre, son département ayant un rôle de service public, il a le devoir d’accompagner et de soutenir une structure comme le CIRD dont les activités concourent à la qualification du système éducatif guinéen en général et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en particulier.

Radicalisation et l’extrémisme violent : Le CIRD co-abrite un séminaire de prévention

L’éducation se trouve actuellement à la croisée des chemins dans la bande sahélo saharienne. Des problèmes aigus d’infrastructures humaines et matérielles se posent un peu partout. Et, là où ce défi est résolu, les troubles liés au terrorisme empêchent le processus éducatif et de formation de se dérouler normalement. Il est douloureux de constater que près de 2 millions d’enfants sont actuellement privés d’école tandis que de milliers d’enseignants ne peuvent exercer sereinement leur métier à cause de la radicalisation et de la violence dans et autour des établissements d’éducation et de formation. Des organisations internationales de renom n’hésitent plus à formuler l’hypothèse que l’éducation en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale est présentement « en péril » (Unicef (2019). www.Unicef.org.)

Conscient de cette réalité, le Gouvernement de la République du Tchad a initié un programme national pour marquer sa détermination résolue à faire face à cet immense défi. Ce programme comprend 4 axes: (1) la prévention, (2) le repérage et le signalement des jeunes en voie de radicalisation, (3) le suivi de ces jeunes et (4) la formation des personnels.

C’est dans le cadre de ce quatrième axe que le Professeur Bah-Lalya a été appelé à  concevoir un module sur la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent en milieu éducatif. Ainsi, il a constitué à son niveau une équipe de chercheurs qui développe, sous sa responsabilité et avec l’appui d’un Comité Technique du Ministère de l’éducation et de la Promotion Civique du Tchad, un module spécialement destiné aux écoles normales d’instituteurs bilingues de ce pays, à ses structures départementales de formation, les CDFCEP, ainsi qu’aux établissements similaires de la sous-région qui seraient intéressés.

Un groupe dit ‘Groupe de Référence’ est alors identifié et invité à suivre, les 29 et 30 avril 2021, un atelier de formation, avec mandat de maitriser le contenu du module afin de le disséminer à différents niveaux du système éducatif selon une approche en cascades. La formation, qui se déroule en 5 cours, est dispensée sous forme de présentations magistrales par l’équipe de conception, suivies de questions-réponses. A la fin, une évaluation est organisée pour constater le niveau de satisfaction des participants et des certificats décernés.

Compte tenu du contexte sanitaire lié au Covid19, il a été convenu de procéder par une formation à distance. Côté guinéen, le Centre International de Recherche et de Documentation -CIRD- est retenu  pour servir de cadre à cette formation. Ce centre est une institution qui a vocation de recherche, de documentation et de formation. Il accorde également une attention particulière au développement économique et social ainsi qu’au patrimoine historique africain qu’il documente et met à la disposition du Grand Public. Le CIRD est reconnu comme un forum particulièrement approprié d’échanges entre chercheurs, enseignants, étudiants et spécialistes du développement sur des questions jugées critiques pour la promotion de l’éducation et de la formation en Afrique au Sud du Sahara.

Pour plus d’information sur le CIRD, contacter :

+224 624 612 406

www.cirdguinee.org

info@cirdguinee.org

PAGE NOIRE : LE CHEF DU DEPARTEMENT RECHERCHE DU CIRD N’EST PLUS !

Le Centre a appris avec beaucoup de tristesse la mort de El Hadj Lamarana DIALLO, le chef du Département recherche de Centre. Décès survenu dans la soirée du vendredi 09 avril 2021, à son domicile de Kountia CBA (Coyah).

L’enterrement est prévu pour ce samedi 10 avril à 14h dans le même quartier.

La Fondation et la Direction exécutive de CIRD présente ses condoléances à la famille du défunt et au monde universitaire dans lequel El Hadj Lamarana a évolué toute sa carrière durant.

Que Dieu lui pardonne et lui accorde Son Paradis Firdaws.

RESULTATS BOURSES MASTER CIRD – BICIGUI 2021 : VOICI LES LAUREATES

Ce jeudi 4 mars 2021, de 9h30 à 14h30, dans les locaux du CIRD, le Jury du programme Bourses Master CIRD 2021, s’est réuni pour évaluer les candidatures reçues et délibérer.

La Commission était composée des membres dont les noms suivent :

  • Pr Mabetty TOURE (Présidente du jury, Vice Doyenne E.C, UGLC-SC)
  • Mamadou Sanou DIALLO (Responsable RSE de la BICIGUI, Représentant de son institution)
  • Pr Selly CAMARA (Conseiller scientifique du MESRS, Représentant de son institution)
  • Dr Ramadan DIALLO (Directeur exécutif adjoint du CIRD)
  • Amadou Lamarana DIALLO (Responsable du département Recherche du CIRD)
  • Mr Fassou Mathias NYEKOYA (Rapporteur de la séance, Assistant du département Bourses et Formation du CIRD)

Halimatou Ramatoulaye BALDE, lauréate n°1

A la suite de l’appel à candidature lancé par le CIRD le 2 février 2021 et clôturé le 25 février 2021, pour l’attribution des deux bourses de Master Recherche financées par la BICIGUI, destinées exclusivement aux femmes, six (6) candidatures ont été reçues.

Dans sa séance de travail, la Commission a examiné les six (6) dossiers selon les critères suivants sur un barème de 20 points :

  • La constitution du dossier (note sur 3 points) ;
  • Le parcours académique de la candidate (note sur 4 points) ;
  • La qualité du projet de recherche (note sur 5 points) ;
  • La conformité du budget (note sur 2 points) ;
  • L’entretien oral (note sur 6 points).

Conformément aux critères ci-dessus, la Commission a délibéré avec rigueur en confrontant les différents résultats. C’est ainsi que les candidates dont les noms suivent, sont retenues comme bénéficiaires des Bourses au compte de l’édition 2021 :

Diamilatou BALDE, lauréate n°2

  • BALDE Halimatou Ramatoulaye avec une note générale de 15,80/20 points; Pour son projet : Quelle approche pour une gestion durable des forêts classées en Guinée : Cas du Jardin Botanique de Camayenne à Conakry
  • BALDE Diamilatou avec une note générale de 13,20/20 points; pour son projet : Etude des facteurs déterminants de la destruction des forets à Conakry, cas de la foret de Demoudoula

La séance s’est clôturée par les mots de remerciements de la présidente du jury, de M. Mamadou Sanou DIALLO et de Dr Ramadan DIALLO.

Nous adressons nos vives félicitations aux lauréates et nos encouragements aux autres.

Deuxième édition du Prix littéraire Williams Sassine : Voici la liste des lauréats !

Ce sont un Congolais (RDC), deux Béninois et une Guinéenne qui ont décroché les quatre prix de la deuxième édition du Prix littéraire Williams Sassine. L’annonce a été faite ce samedi 27 février 2021 au siège du CIRD par M. Mamadou Yaya Sow, Président du Jury. A l’occasion d’une cérémonie symbolique qui a mobilisé quelques membres du CIRD.

Les lauréats sont classés comme suit par le Jury international :

  1. Yannick Tsiku KHEME de la RDC, pour son texte intitulé : La voie des sans voies
  2. M’Po N’Tcha NESTOR du Bénin, pour sa nouvelle Aux livières de la haine… il y a l’amour
  3. Angelo Fawaz Nouesedo OKERAN du Bénin, pour Le blanc noir
  4. Adama Hawa SOW de la Guinée, pour Karim, un espoir entre pris entre deux feux

Dans sa déclaration, le président du Jury a rappelé que, suite à l’appel à candidature lancé par le CIRD le 22 décembre 2018, ce sont 41 personnes qui ont candidaté en soumettant chacune une nouvelle de 20 000 à 40 000 signes, en caractères Times News Roman. Ces nouvelles provenaient outre la Guinée, du Togo, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Maroc, de la Belgique, de la République Démocratique du Congo, de la France.

Les textes, ajoute le président du Jury, ont été soumis, sous l’anonymat, à un Comité de lecture qui, se fondant sur les critères établis par le l’initiateur, a retenu dix finalistes. Pour désigner les lauréats de cette deuxième édition, les textes nominés ont été soumis, dans les mêmes conditions que la présélection, à l’appréciation du Jury international composé des personnalités ci-après :

  • Mamdou Yaya SOW, Guinée, président
  • Facely 2 MARA, Guinée
  • Makhily GASSAMA, Sénégal
  • Mme Fatoumata KEITA, Mali
  • Olivier ROGEZ, France.

Outre ces textes primés, deux autres textes ont capté l’attention du Jury comme pouvant être publiés. Il s’agit de Sur la route de l’enfer de El Hadj Boubacar Sadjo Diallo, Guinée et Mission inachevée de Oumou Khairy Condé, Guinée.

Dans une brève allocution, M. Mouctar Bah, le chargé des Relations publiques du CIRD, a rappelé que : « Le CIRD, dès ses premières heures d’existence, a initié ce Prix en hommage à tous les écrivains à travers Williams Sassine. L’objectif est d’encourager la lecture et l’écriture chez les jeunes, valoriser la littérature ». Il a remercié les membres du Jury « pour le travail accompli », félicité les lauréats et encouragé les autres candidats.

Les lauréats connus, la cérémonie de remise des prix aura lieu le 22 mai 2021 à Conakry.

COMMUNIQUE SUR LES RESULTATS DE LA DEUXIEME EDITION DU PRIX LITTERAIRE WILLIAMS SASSINE

La Direction du Centre international de Recherche et de Documentation (CIRD) a le plaisir d’informer les candidats et son aimable public que les résultats de la deuxième édition du Prix Littéraire Williams Sassine (PLWS) seront proclamés le samedi 27 févier 2021, à 09 heures TU. Les résultats seront accessibles sur le site internet du CIRD, www.cirdguinee.org,  ainsi que ses réseaux sociaux, Facebook : Cirdguinee, Twitter : @CirdGuinee, et LinkedIn CirdGuinee-Conakry.

La Direction félicite par anticipation les heureux lauréats et remercie l’ensemble des candidats pour leur patience et l’intérêt qu’ils accordent à nos activités, en particulier au Prix Littéraire Williams qui, avec son double objectif (favoriser la lecture et l’écriture et valoriser la littérature) donne aux jeunes la possibilité d’exprimer leurs talents sur des sujets qui touchent leurs communauté et pays respectifs, mais aussi l’humanité comme la MIGRATION, thème de la présente édition.

La Direction informe par la même occasion que la date de la cérémonie de remise officielle des Prix aux lauréats sera annoncée le 27 février 2021, à l’occasion de la publication des résultats.

Le CIRD, conformément à sa devise Comprendre le présent, Construire le futur, reste fidèle à ses engagements de promouvoir la Recherche, le Livre et la Science, valoriser le Patrimoine historique et culturel et être acteur de la Formation continue.

BOURSES MASTER CIRD : PROLONGEMENT JUSQU’AU 25 FEVRIER DU DELAI DE SOUMISSION DES CANDIDATURES

Le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) porte à la connaissance du public du prolongement du délai de soumission des candidatures au compte de la deuxième édition du Programme Bourses-CIRD.

La date de clôture initialement prévue pour le lundi 15 février 2021 est prolongée jusqu’au jeudi 25 février 2021, à 23h59

Le CIRD saisit l’occasion pour inviter les étudiantes désireuses, de postuler avant cette nouvelle date aux adresses bourses@cirdguinee.org et info@cirdguinee.org.

Merci de cliquer sur le lien ci-après pour voir l’appel à candidature : http://cirdguinee.org/appel-a-candidature-pour-la-2e-edition-du-programme-bourses-master-cird-en-partenariat-avec-la-bicigui/

Le CIRD vous remercie pour votre aimable attention.

La Direction exécutive

Appel à candidature pour la 2e édition du Programme Bourses Master CIRD en partenariat avec la BICIGUI

BOURSES MASTER CIRD

Edition 2021

En partenariat avec la BICIGUI

——————

 APPEL A CANDIDATURE

1- CONTEXTE

La recherche scientifique reste encore le maillon faible de l’enseignement supérieur guinéen.  La proportion d’étudiants de Master et de Doctorat est faible. A titre d’exemple, l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry (UGLC-SC), l’une des plus grandes institutions d’enseignement supérieur du pays, compte moins de 2% d’étudiants inscrits en deuxième et troisième cycles contre près de 8 % dans certaines universités de la sous-région (Document de stratégie du MESRS, 2012). L’une des raisons qui expliquent ce retard tient à la faiblesse des ressources allouées aux études avancées. Dans son application en Guinée, le système LMD a créé des barrières qui freinent l’accès des diplômés de Licence aux cycles suivants de Master et Doctorat. Si pour réaliser une Licence dans l’enseignement supérieur public, il suffit de s’acquitter des droits d’inscription qui s’élèvent à quelques centaines de milliers de Francs guinéens, l’accès au Master est conditionné par le paiement en outre des droits de scolarité/frais de formation. Ces derniers sont évalués selon les disciplines et les spécialités de dix à plus de vingt millions de Francs guinéens. Au Doctorat, l’étudiant devra débourser jusqu’à quarante millions de Francs guinéens. Suivant l’annuaire statistique de l’année universitaire 2018-2019 réalisé en 2020 par l’appui du Fond Européen de Développement, au niveau du cycle Master on compte 67 femmes contre 421 Hommes soit environ 15% de femmes. En considérant simplement ces données, il est urgent d’apporter un soutien spécifique aux femmes dans les études avancées (Master et Doctorat).

Par ailleurs, les programmes de deuxièmes et troisièmes cycles souffrent d’un déficit d’enseignants de rang magistral dans leur exécution. Les Professeurs d’universités et Maitres de conférences sont peu par rapport à la demande et l’accession des nouveaux diplômés au rang de Maitre-assistant reste encore faible. Le grade d’Assistant qui était ouvert aux titulaires de Master et Maîtrise, lesquels pouvaient jusqu’à récemment accéder au grade de Maitre-assistant par l’ancienneté et les publications, était une solution transitoire pour faire face à l’insuffisance d’enseignants dans le supérieur. De même l’exécution des programmes de deuxième et troisième cycle par des missions d’enseignement effectuées par des enseignants visiteurs venant de la sous-région, de la France ou du Canada, s’inscrit dans ces solutions alternatives. Elles confèrent sans doute une certaine qualité aux formations mais se révèlent couteuses et incapables d’absorber le déficit.

C’est dans ce contexte que pour contribuer au renforcement des capacités de recherche scientifique des jeunes femmes, le Centre International de Recherche et de Document (CIRD), à travers son département Bourses et Formation, en collaboration avec la Banque Internationale de Commerce de l’Investissement de Guinée (BICIGUI), lance la deuxième édition du programme de Bourses de Master. Dédiée aux jeunes femmes, cette édition 2021 vise à apporter aux bénéficiaires un appui financier et d’encadrement pédagogique tout au long de leur cycle de formation en Master : ateliers méthodologiques, écriture scientifique, projets de mémoire et d’investissement pratique sur les terrains de recherches, etc.

2- MODALITES DE LA BOURSE

  • Niveau : Master (système LMD) ;
  • Nombre : 2 Bourses à attribuer ;
  • Début : Février 2021 ;
  • Durée : 2 ans et demi ;
  • Bénéficiaires : étudiantes guinéennes souhaitant suivre une formation en Master ;
  • Âge : La candidate doit être âgée de 35 ans au plus lors de la campagne de l’édition 2021 ; c’est-à-dire née à partir de février 1986.
  • Hauteur de la Bourse : 25 à 30 millions de Francs Guinéens ;
  • Domaines/disciplines : Sciences humaines et sociales (Droit, Economie, Sociologie, Sciences politiques, Histoire, Anthropologie, Philosophie, Sciences de l’Education, Sciences du Langage, etc.).
  • Axes thématiques prioritaires de la recherche :
  1. Archives, patrimoines matériels et immatériels de la Guinée ;
  2. Gestions des Ressources naturelles minérales et environnementales ;

Voir le Règlement des bourses pour s’imprégner du narratif des différents axes de recherche.

  • Etablissement d’inscription : les établissements d’enseignement supérieur publics et privés guinéens délivrant un diplôme de Master reconnu par le CAMES.

3- DOSSIER A FOURNIR

  • Copie de la pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) ;
  • Formulaire de demande de candidature complété ;
  • Lettre de motivation manuscrite décrivant le projet professionnel et d’études ;
  • Curriculum Vitae ;
  • Copies légalisées des relevés de notes des trois précédentes années d’études ;
  • Copie légalisée du dernier diplôme obtenu ;
  • Projet de recherche en rapport avec l’un des axes thématiques (utiliser le modèle joint) ;
  • Budget (utiliser le modèle joint) ;
  • Tout justificatif de l’excellence du candidat (lettres de recommandation, attestations/certificats, distinctions, etc.) ;

4- CALENDRIER DE L’APPEL A CANDIDATURES

  • Ouverture de l’appel : 02 février 2021 ;
  • Date limite de soumission du dossier : 25 février 2021 à 23h59 ;
  • Publication des résultats : 28 février 2021.

———————————

Pour vérifier votre éligibilité ou avoir plus d’informations sur ce programme de bourses, veuillez-vous reporter au Règlement général des Bourses Master CIRD, consultable sur ce lien : https://drive.google.com/file/d/144uL0MlNcC7mMXjH8AoawUHbjUUcr1X1/view?usp=sharing

Si vous êtes éligible, ci-dessous les liens qui vous permettent de postuler 

Formulaire de candidature : https://drive.google.com/file/d/1JJe_je9hh-0vSUlpfHGA2HpxWH8ywefC/view?usp=sharing

Canevas de projet de recherche : https://drive.google.com/file/d/1apvQP-5Afv4Dv2cFGUXjBp_iWH15pPWt/view?usp=sharing

Modèle de Budget : https://drive.google.com/file/d/1c15k6n9lkhFqBRrzIdCnSgjnxlfFl5ha/view?usp=sharing