Le CIRD vous propose des animations et des formations thématiques:

  • Méthodologie de recherche
  • Pédagogie de l’enseignement
  • Conception et gestion de projet
  • Techniques managériales
  • NTIC
  • Initiation aux langues et cultures locales
  • etc…

APPEL A CANDIDATURES : RECRUTEMENT D’URGENCE D’UN(E) ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE) BILINGUE

Contexte

Le CIRD est un Centre International de Recherche et de Documentation basé à Kipé à Conakry en Guinée. Reconnu par arrêté ministériel n° 2015/1614/MESRS/SG/DNRSIT, le CIRD est le premier établissement privé d’utilité publique qui se consacre à la recherche universitaire en Guinée. Il est en pleine restructuration pour améliorer sa gouvernance interne et ses capacités scientifiques et budgétaires pour les 5 prochaines années avec un renforcement conséquent de ses programmes et projets de recherche. L’exécution de cette nouvelle vision stratégique exige le recrutement d’un personnel d’appui qualifié en vue de renforcer l’équipe de gestion de la direction exécutive basée à Conakry en Guinée. A cet effet le CIRD lance cet appel à candidatures.

Poste (01) Assistant(e) Administratif(ve) Bilingue (anglais et français)

Sous l’autorité et la supervision directe du Directeur Exécutif, l’Assistante administrative Bilingue a pour mission d’assurer et de coordonner tous les travaux de secrétariat du CIRD.

Profil du ou de la candidat(e)

  • Etre titulaire d’un diplôme de Secrétariat bilingue ou équivalent (BAC + 3 au moins)
  • Justifier d’au moins 03 (trois) années d’expérience dans le domaine de Secrétariat/Assistance Administrative.
  • Avoir une bonne capacité de rédaction des rapports/PV de réunions ;
  • Avoir une bonne expression orale et écrite en anglais et en français ;
  • Avoir la maitrise de l’outil informatique : Word, Excel, PowerPoint ainsi que l’Internet ;
  • Avoir une bonne qualité d’organisation et un sens de hiérarchisation des priorités et de respect des délais ;
  • Avoir une bonne capacité d’accueil, être flexible et avoir une bonne aptitude à travailler en équipe ;
  • Une expérience similaire dans une Organisation/ONG/ Projet serait un atout ;
  • Etre capable de travailler sous pression et dans un environnement multiculturel.

Liste des pièces à fournir pour le dossier de candidature

Le dossier de candidature doit être constitué des pièces suivantes :

  • une lettre de motivation signée du candidat, adressée au Directeur Exécutif du CIRD
  • un curriculum vitae détaillé certifié sincère, mentionnant au moins deux références pour confirmer ses expériences ;
  • une copie certifiée conforme des diplômes, certificat et attestations de formation ;
  • les preuves des expériences acquises, notamment les copies des attestations de travail ;
  • une copie certifiée conforme de la pièce d’identité en cours de validité ;
  • un casier judiciaire datant de moins de trois mois.

Dépôt de candidature et clôture

Le dossier complet, sous pli fermé avec mention « candidature au poste d’assistante bilingue », est à déposer à la Direction Exécutive, BP : 1235 – Kipé Dadia Mosquée Ratoma, Conakry, Guinée, téléphone 00224 624612406 ou en PDF à envoyer à l’adresse email suivante : candidature@cirdguinee.org au plus tard le 2 octobre 2019 à 15h00, heure de Conakry.

Les candidats(es) sélectionnés(es) à chaque étape du processus seront contactés(es) aux adresses e-mail et téléphoniques mentionnées dans leur CV. Disponibilité immédiate pour le ou la candidat(e) qui sera recruté(e).

Website : www.cirdguinee.org

Facebook : cirdguinee

Tweeter : @CirdGuinee

COMMUNIQUE : PRIX LITTERAIRE WILLIAMS SASSINE EDITION 2020

La Direction exécutive du Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) porte à la connaissance du public que le dépôt de candidatures pour la 2ème édition du concours ‘’Prix Littéraire Williams Sassine 2020’’, est clos le 1er septembre 2019 à minuit (envoi de texte). Elle profite de l’occasion pour remercier toutes les personnes qui ont postulé à ce concours de Nouvelle sur le thème de la migration. La délibération du jury international pour désigner les quatre lauréats se fera le 08 février 2020 à Conakry.

Pour toutes informations complémentaires, prière d’appeler au   00 224 624612406 ou d’écrire à : info@cirdguinee.org

Bonne chance à tous les postulants

LANCEMENT OFFICIEL DU PROGRAMME BOURSES MASTER POUR L’ANNEE ACADEMIQUE 2019-2020

Conformément aux objectifs définis dans son plan stratégique quinquennal 2019-2023, le CIRD lance officiellement son programme de Bourses destinées aux étudiants de Master pour l’année académique 2019-2020. Pour sa phase pilote, ces bourses sont destinées aux établissements d’enseignement supérieur publics et privés guinéens délivrant un diplôme de Master reconnu par le CAMES. Le CIRD a un projet d’extension de ces bourses progressivement aux autres pays africains. Aux côtés des bourses  Master, le CIRD lancera dès que possible le programme destiné aux doctorants.

APPEL A CANDIDATURES

————

BOURSES MASTER CIRD

Campagne 2019-2020

1- CONTEXTE

La recherche scientifique reste encore le maillon faible de l’enseignement supérieur guinéen.  La proportion d’étudiants de Master et de Doctorat est faible. A titre d’exemple, l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry (UGLC-SC), l’une des plus grandes institutions d’enseignement supérieur du pays, compte moins de 2% d’étudiants inscrits en deuxième et troisième cycles contre près de 8% dans certaines universités de la sous-région (Document de stratégie du MESRS, 2012). L’une des raisons qui expliquent ce retard tient à la faiblesse des ressources allouées aux études avancées. Dans son application en Guinée, le système LMD a créé des barrières qui freinent l’accès des diplômés de Licence aux cycles suivants de Master et Doctorat. Si pour réaliser une Licence dans l’enseignement supérieur public, il suffit de s’acquitter des droits d’inscription qui s’élèvent à quelques centaines de milliers de Francs guinéens, l’accès au Master est conditionné par le paiement en outre des droits de scolarité/frais de formation. Ces derniers sont évalués selon les disciplines et les spécialités de dix à plus de vingt millions de Francs guinéens. Au Doctorat, l’étudiant devra débourser jusqu’à quarante millions de Francs guinéens.

Par ailleurs, les programmes de deuxième et troisième cycles souffrent d’un déficit d’enseignants de rang magistral dans leur exécution. Les Professeurs d’universités et Maitres de conférences sont peu par rapport à la demande et l’accession des nouveaux diplômés au rang de Maitre-assistant reste encore timide. Le  grade d’Assistant qui était ouvert aux titulaires de Master et Maîtrise, lesquels pouvaient jusqu’à récemment accéder au grade de Maitre-assistant par l’ancienneté et les publications, était une solution transitoire pour faire face à l’insuffisance d’enseignants dans le supérieur. De même l’exécution des programmes du deuxième et du troisième cycles par des missions d’enseignement effectuées par des enseignants visiteurs venant de la sous-région, de la France ou du Canada s’inscrit dans ces solutions alternatives. Elles confèrent sans doute une certaine qualité aux formations mais se révèlent couteuses et incapables d’absorber le déficit.

C’est dans ce contexte que pour contribuer au renforcement des capacités de recherche scientifique des étudiants, le Centre International de Recherche et de Document (CIRD), à travers son département Bourses et Formation, lance un programme de Bourses de Master en Master. Ce programme apporte aux bénéficiaires un appui financier et d’encadrement pédagogique tout au long de leur cycle de formation en Master : ateliers méthodologiques, écriture scientifique, projets de mémoire et d’investissement pratique sur les terrains de recherches, etc.

2- MODALITES DE LA BOURSE

  • 1. Niveau : Master (système LMD).
  • 2. Nombre : 3 Bourses à attribuer ;
  • 3. Début : Fin Octobre 2019 ;
  • 4. Durée : 2 ans, soit 24 mois maximum.
  • 5. Bénéficiaires : étudiants guinéens souhaitant suivre une formation en Master;
  • 6. Hauteur de la Bourse : 25 à 35 millions de Francs Guinéens sur les deux ans.
  • 7. Domaines/disciplines : Sciences humaines et sociales (Droit, Economie, Sociologie, Sciences politiques, Histoire, Anthropologie, Philosophie, Sciences de l’Education, Sciences du Langage, etc.).
  • 8. Axes thématiques prioritaires de la recherche

–          Archives, patrimoines matériels et immatériels en Afrique

–          Migrations, mobilités internationales, emploi des jeunes

–          Gestions des Ressources naturelles minérales et environnementales

–          Citoyenneté, ethnicisme, liberté de la presse et démocratie

La dimension genre est vivement souhaitée dans la formulation des problématiques de recherche.

Voir le Règlement des bourses pour s’imprégner du narratif des différents axes de recherche.

  • 9.Etablissement d’inscription : les établissements d’enseignement supérieur publics et privés guinéens délivrant un diplôme de Master reconnu par le CAMES.

3- DOSSIER A FOURNIR

  • 1. Copie de la pièce d’identité (carte d’identité ou passeport)
  • 2. Formulaire de demande de candidature complété;
  • 3. Lettre de motivation manuscrite décrivant le projet professionnel et d’études;
  • 4. Curriculum Vitae ;
  • 5. Copies légalisées des relevés de notes des trois précédentes années d’études
  • 6. Copie légalisée du dernier diplôme obtenu ;
  • 7. Projet de recherche en rapport avec l’un des axes thématiques (utiliser le modèle joint)
  • 8. Budget (utiliser le modèle joint)
  • 9. Tout justificatif de l’excellence du candidat (lettres de recommandation, attestations/certificats, distinctions, etc.).

4- CALENDRIER DE L’APPEL A CANDIDATURES

  • Ouverture de l’appel : semaine du 27 Août 2019 ;
  • Date limite de soumission du dossier : 30 septembre 2019  à minuit;
  • Publication des résultats : Semaine du 10 octobre 2019.

5- LIENS INDISPENSABLES

LE CIRD AU MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

 

M. Abdoulaye Yéro Baldé. Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de la Guinée

Le 22 août 2019, la Direction exécutive du CIRD eu une séance de travail avec Monsieur Abdoulaye Yéro BALDE, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, accompagné de Madame Djenabou CAMARA, chef de Cabinet et Pr Selly CAMARA, Conseiller à la Recherche. Une première depuis la cérémonie de présentation des ambitions scientifiques du CIRD à l’horizon 2023, qui avait eu lieu au CIRD sous la présidence de Monsieur le Ministre.

Monsieur Abdou NDAO directeur exécutif a réitéré l’engagement du CIRD à contribuer au développement de la recherche en Guinée, à travers la mise à disposition d’une documentation adéquate pour les étudiants et enseignants-chercheurs, ainsi que le renforcement des capacités des institutions d’enseignement et de recherche. Il a précisé qu’en matière de renforcement des capacités de recherche, il est prévu dès octobre une formation des étudiants niveau Master sur l’analyse qualitative et quantitative des données à l’Université de Sonfonia. L’idée est partagée par Monsieur Abdoulaye Yéro BALDE qui a suggéré d’élargir cette formation aux étudiants niveaux Master des autres institutions d’enseignement et de recherche du pays. Dans le cadre de la formation le CIRD va bientôt lancer une candidature pour trois bourses de master 2 au compte de l’année universitaire 2019-2020. Les bénéficiaires seront sélectionnés en fonction de la pertinence des projets soumis.

Le ministre Abdoulaye Yéro Baldé, sa cheffe de cabinet Mme Camara et le CIRD

Par ailleurs, le Directeur du CIRD a évoqué le projet des recensements des centres et instituts de recherche pour en avoir une cartographie qui expose les acquis, les faiblesses et les besoins, en vue d’améliorer leur fonctionnement.

L’autre projet du CIRD qui tient à coeur au Ministre est celui portant sur l’archéologie préventive. La Guinée dispose de nombreux sites archéologiques. Il est urgent de les répertorier et de créer un cadre qui réglemente leur gestion. Le ministre Baldé a réaffirmé sa détermination à porter auprès de l’Assemblée nationale un projet de loi sur l’archéologie préventive, instrument essentiel pour la gestion des pratimoines archéologiques de la Guinée.

Monsieur le ministre a encore exprimé son intérêt à travailleur avec le CIRD en tant que structure d’appui pour faire avancer la recherche scientifique en Guinée.

DR RAMADAN DIALLO DANS ŒIL DE LYNX (INTEGRALITE)

Le 30 juillet, Dr Ramadan Diallo, Directeur exécutif adjoint du CIRD, était l’invité dans l’émission Oeil de Lynx, pour parler du CIRD et de ses ambitions scientifiques à l’horizon 2023.

Voici l’intégralité de l’émission

Cliquez ici pour lire le Podcast

Le 30 juillet, Dr Ramadan Diallo, Directeur exécutif adjoint du CIRD, était l’invité dans l’émission Oeil de Lynx, pour parler du CIRD et de ses ambitions scientifiques à l’horizon 2023.

 

 

CIRD DANS L’EMISSION ŒIL DE LYNX LE 30 JUILLET 2019

Demain mardi 30 juillet 2019, rendez-vous sur Lynx FM 91.0 à partir de 10 heures pour écouter Dr Ramadan Diallo dans l’émission Œil de Lynx. Avec Azoka et Aboubacar, le Directeur exécutif adjoint et Administrateur principal des départements du CIRD de la Vision scientifique à l’horizon 2023 de l’Institution, et, naturellement la campagne de mobilisation de fonds pour financer ses programmes pendant cette période quinquennale.

Vous pouvez aussi suivre l’émission en direct sur canal 471.

Bonne écoute à toutes et à tous

DEJEUNER DE PRESSE : LE CIRD EXPOSE SA VISION SCIENTIFIQUE A L’HORIZON 2023

Dr Ramadan Diallo, directeur exécutif adjoint du CIRD

Une trentaine de journalistes des médias nationaux et internationaux ont pris part au déjeuner de presse offert par la Direction exécutive (DE) du Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD). C’était le 13 juillet à son siège, à Kipé, dans la commune de Ratoma. Une rencontre qui a servi de cadre pour les responsables du CIRD d’exprimer toute leur gratitude aux hommes de médias pour l’accompagnement depuis le lancement des activités du Centre en mars 2017.

Vue de la salle lors du déjeuner de presse

La vision scientifique du CIRD à l’horizon 2023 et la campagne de levée de fonds initiée pour financer ses programmes de recherche, de documentation et formation seront au cœur des échanges. Pour cette campagne, le pic c’est le 27 septembre prochain où il est prévu une cérémonie de levée de fonds qui aura lieu à son siège. La direction exécutive du CIRD a sollicité l’appui des médias pour vulgariser ses instruments et cadrages stratégiques ainsi que ses ambitions de promouvoir la recherche en Guinée. Ces instruments stratégiques visent à renforcer les capacités des chercheurs et des institutions de recherches, à mettre en place des outils qui valorisent les travaux de recherche et favorisent l’avancement des chercheurs. En termes de programmes scientifiques, plusieurs activités ont été évoquées parmi lesquelles les accueils scientifiques, les journées d’études, les ateliers méthodologiques, les instituts d’été. Le CIRD a prévu dans le cadre de la valorisation et de la diffusion des travaux de recherche de publier systématiquement les travaux issus de ces différents projets et programmes scientifiques. C’est dans cette optique que l’institution s’engage à créer une revue scientifique internationale qui vise à vulgariser les résultats des travaux de recherches et à favoriser l’avancement en grades des enseignants-chercheurs.

Cette question a retenu l’attention de l’assistance, notamment Diallo Souleymane, administrateur du Groupe Lynx et Thierno Souleymane Bah, journaliste. Ils ont félicité le CIRD pour tout ce qu’il fait dans ses domaines d’activités. Avant d’exprimer leur préoccupation relative à la recherche, la gestion de la carrière des enseignants-chercheurs au sein des universités (l’avancement en grades et échelons). Ils souhaitent que le CIRD contribue à assainir ce secteur. Mais, faut-il que le CIRD en ait la vocation ou du moins les prérogatives. « Il peut renforcer les capacités des étudiants, enseignants-chercheurs et des institutions des recherches à travers la formation, la mise en place d’une documentation (physique et numérique) et la création des outils comme la revue indexée dans laquelle les chercheurs peuvent publier leurs travaux. Parce qu’un chercheur c’est celui qui publie. Le reste c’est l’Etat et je pense que la volonté est là. En tout cas, avec la prochaine entrée au CAMES (Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur), les universités ont l’obligation de se conformer », a dit Abdou Ndao, le directeur exécutif du CIRD.

Les journalistes de la presse nationale et internationale venue nombreux

Pour rappel, le CIRD est une institution créée en 2015 par Madame DIALLO Safiatou, agréée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. En Guinée, le CIRD est le premier centre de recherche indépendant à but non lucratif, apolitique et non confessionnel, qui s’intéresse à la fois à la recherche, à la documentation et à la formation.

Une vue de la salle

Pendant ses deux premières années d’existence, le CIRD a eu un cycle quasi hebdomadaire de conférences-débats qui ont contribué à vulgariser les résultats de nombreux travaux de recherche portant sur l’éducation, la santé, l’environnement, le genre, la justice, les droits de l’homme, l’enfance, mais aussi des activités littéraires et culturelles. C’est dans ce cadre d’ailleurs que le Prix littéraire Williams Sassine a été initié pour encourager l’écriture, valoriser la littérature, et rendre hommage à Williams Sassine. A partir de janvier 2019, le CIRD s’est recentré principalement sur la recherche et s’est doté d’instruments de cadrage pour les cinq prochaines années.

Au cours de cette rencontre qui représente un autre moment fort pour le Centre, MM. Abdou NDAO et Ramadan DIALLO, respectivement directeur exécutif et directeur exécutif adjoint du CIRD, présenteront les ambitions scientifiques du CIRD, qui reposent sur les piliers suivants : le plan stratégique quinquennal 2019-2023, le cadrage financier, le manuel de procédures, le code d’éthique et la charte des chercheurs.

La rencontre a été ponctuée par la signature de conventions de partenariats avec l’Université Nongo Conakry (UNC) et le Centre de Recherche scientifique Conakry-Rogbané (CERESCOR). Ces conventions s’ajoutent à celles déjà signées avec l’Université Julius Nyerere de Kankan, le CREDEK (Centre de recherche en environnement pour le développement de la Haute Guinée), l’ISFAD (Institut supérieur de formation à distance) et le CNFPCE (Centre national de formation et de perfectionnement des cadres et élus).