Les avantages et inconvénients du jeûne

L’endurance, la solidarité, la capacité à prendre une décision et de choisir, la rigueur, la modestie, la discipline, l’humilité, sont entre autres traits qui caractérisent le jeûneur. Le 12 mai au CIRD, Cheick Oumar Barry, islamologue et Directeur général de l’Ecole internationale de Conakry et Dr Ibrahima Sory Diallo, nutritionniste en service à l’INSE (Institut national de nutrition et de l’enfance) ont co-animé une conférence sur « Les avantages et les inconvénients du jeûne sur l’organisme ». Les avantages sont spirituels, sociaux, physiques mais aussi sanitaires. Le jeûne renforce le lien entre les fidèles d’une part, entre eux et leur Créateur d’autre part. L’islamologue considère le jeûne comme une école où le fidèle apprend à vivre avec ses semblables dans la solidarité, la fraternité et l’humilité et d’où il sort avec une foi renforcée et un lien avec son Créateur consolidé.

Sur le plan sanitaire, Dr Ibrahima Sory soutient que le jeûne régénère le corps, renforce l’immunité. Pour lui, cette pratique qui consiste se priver volontairement d’alimentation dans un temps limité est bonne la santé. Le jeûne prévient les maladies qui passent par la cavité buccale et donne une haleine pure et une santé dentaire. Le jeûne désintoxique l’estomac, favorise son repos ainsi que celui des organes nobles et donne un bien-être. Il permet de consommer les dépôts de la surconsommation. Au niveau du cœur, les triglycérides diminuent avec le jeûne, les vaisseaux augmentent et facilitent la circulation du sang.

Malgré ces multiples avantages, le jeûne peut entraîner des complications chez certains sujets, notamment la carence alimentaire, l’anémie, le trouble du rythme, l’hypoglycémie… Selon lui, le jeûne est contre indiqué chez la femme enceinte ou la nourrice, les personnes âgées, celles qui souffrent d’une insuffisance cardiaque ou rénale avérée, celles qui souffrent de l’hépatite ou qui traînent un diabète mal équilibré.

Il a conseillé une alimentation équilibrée : ne pas se gaver la nuit et rompre avec du liquide chaud, de préférence de l’eau avant les autres aliments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *