« Bilan et perspectives des recherches dans le domaine de la Pharmacopée et de la Médecine Traditionnelle en Guinée »

Conférence-débat.

Le Professeur Aliou Baldé, Directeur du Centre de recherche de plantes médicinales de Dubréka (Guinée), a animé, le 21 avril 2017 au CIRD, une conférence-débat. Pour faire le point sur les recherches dans le domaine de la pharmacopée et de la médecine traditionnelle en Guinée. Dans sa communication, il a fait l’historique  de la recherche sur les plantes médicinales en Guinée avec la création du Centre  de Sérédou  à Macenta  pendant la période coloniale. Les recherches dans ce centre ont permis, selon le conférencier, de mettre au point plusieurs médicaments contre des maladies tropicales comme le paludisme (la nivaquine extraite de la plante quinquina) et des déparasitants   intestinaux.  Le Professeur Baldé a évoqué le faible financement de la recherche dans le domaine de la pharmacopée et la médecine traditionnelle. Il a aussi déploré le fait que des tradipraticiens (herboristes et autres) mystifient leur savoir et refusent de collaborer avec des scientifiques.

Parlant du centre de Dubréka, il soulignera quelques succès enregistrés comme la mise au point du médicament contre l’hypertension artérielle (Guinex HTA) en vente dans les pharmacies et de médicaments contre le diabète.

Pour finir, il a lancé un appel pour un partenariat fécond entre tenants de la médecine moderne et ceux de la médecine traditionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *