Le CIRD vous propose des animations et des formations thématiques:

  • Méthodologie de recherche
  • Pédagogie de l’enseignement
  • Conception et gestion de projet
  • Techniques managériales
  • NTIC
  • Initiation aux langues et cultures locales
  • etc…

CAPACITE DE RECHERCHE : LE CIRD OUTILLE DES RECHRCHEURS

Elara Bertho continue de partager avec les étudiants et enseignants guinéens. Après les étudiant de licence2 Histoire à Sonfonia le 15 mars, avec lesquels elle a échangé sur  les Méthodes d’analyse des sources, elle a animé ce jeudi 17 mars 2022 un atelier sur la Méthodologie de recherche en Sciences humaines et sociales et sciences ouvertes. L’activité organisée par le CIRD a réuni plus de 30 enseignants-chercheurs en situation de doctorat dans les universités de Conakry.
Elara Bertho, enseignante-chercheure et chargée de recherche au CNRS – Centre national de la recherche scientifique / LAM (Les Afriques dans le Monde), séjourne en Guinée dans le cadre d’un projet en collaboration avec le CIRD.

APPEL A COMMUNICATION POUR UNE SERIE DE SEMINAIRES EN DISTANCIEL

Le Centre international de Recherche et de documentation (CIRD) est une plateforme d’échanges et de débats pour apporter des idées nouvelles en matière d’enseignement et de recherche scientifique. Il a été agréé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique par arrêté n°2015/1614/MESRS/SG/DNRSIT.

Partant de son crédo « comprendre le présent, Construire le futur », le CIRD  a pour objectif de :

  • Promouvoir la recherche, le livre et la science au plan national et international
  • Valoriser le patrimoine culturel et historique de la Guinée
  • Etre acteur de la formation continue.

Le CIRD, fidèle à son ancrage méthodologique fondé sur la transversalité scientifique qui enjambe les hermétismes et cloisons disciplinaires pour concevoir la recherche scientifique en termes d’apport complémentaire et de coopération scientifique, lance un appel à communication pour une série de séminaires en distanciel qu’il initie.

Les axes   programmatiques de recherches déclinés offrent l’occasion pour le CIRD, de bâtir une plateforme ouverte et inclusive sur les urgences de recherches susceptibles de promouvoir le développement des communautés africaines. Elles vont de la gestion des défis sanitaires, de la politique monétaire, de l’Intégration africaine, aux défis et enjeux de recherche en Afrique en passant par les questions sécuritaires, les mobilités et migrations, la démocratie, l’état de droit, l’environnement et le changement climatique, la question éducative et l’employabilité des jeunes, les Espaces numériques et leurs usages sociaux sans pour autant occulter d’autres questions qui interpellent le devenir de nos communautés (patrimoine, enfance, genre, etc.).

 Les objectifs de ce programme de webinaires

  • Valoriser la recherche et la science en Afrique
  • Favoriser les échanges entre des chercheurs du Nord et du Sud
  • Renforcer des compétences des chercheurs, notamment les étudiants en Master et doctorants

Les présentations de 30 min suivi environ d’une trentaine de minutes de questions et discussions avec les participants se font en Français.

Merci de nous adresser l’intitulé de votre thème et un résumé d’une quinzaine de lignes de la communication avant le 20 janvier 2022 à info.cirdguinee.org

COOPERATION : LE DIRECTEUR DE L’ETHOS DE L’UCAD VISITE LE CIRD

En mission d’enseignement en Guinée depuis quelques semaines, le Pr Mor NDAO, Directeur de l’Ecole doctorale Etudes sur l’Homme et la Société (ED ETHOS), était au CIRD le 28 décembre 2021. L’Inspecteur général de l’Education et de la Formation au Sénégal a échangé avec la Direction exécutive du CIRD sur les possibilités de collaboration entre les deux institutions. Les échanges entre les hôtes ont permis de comprendre que le CIRD et l’UCAD, notamment l’ED ETHOS, ont plusieurs points de convergence : recherche, formation, documentation, valorisation du patrimoine, ouvrant ainsi de nombreuses pistes de collaboration. Il va être question, dans un bref délai, de formaliser tout à travers une convention.

Pr Mor NDAO en profité pour faire don de livres au Département Documentation du CIRD.

Coopération institutionnelle : Le CIRD a reçu le recteur de Sonfonia

Le 14 décembre 2021, le CIRD a reçu en visite une délégation de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, conduite par le Pr Manga Kéita, recteur de ladite université. Pr Manga Kéita et sa suite étaient venus rencontrer la Direction du Centre, prendre connaissance de leurs activités et évoquer le partenariat qui lie les deux institutions. Le CIRD et l’Université de Sonfonia sont liés par un partenariat qui porte sur le renforcement par le CIRD des capacités des étudiants et enseignants-chercheurs, la mise à disposition d’une documentation adaptée à travers la mise en place d’une bibliothèque au sein de l’Université et une bibliothèque numérique.

Pr Manga Kéita, émerveillé par toutes les réalisations du CIRD : bibliothèque fournie, octroi des bourses à des jeunes guinéens, renforcement des capacités des enseignants et chercheurs, a promis de faire son mieux pour une mise en œuvre effective des dispositions du partenariat.

Rappelons que le CIRD a déjà 5 étudiants inscrits en Master dont les frais sont entièrement pris en charge par le Centre. Aussi, près de 40 étudiants ont bénéficié de la part du CIRD des formations en Méthodologie de recherche et en Analyse qualitative et quantitative des données avec les logiciels (SPSS et NVIVO).

COMMENT AVOIR DES ELECTIONS CREDIBLES EN GUINEE ? ON REFLECHIT AUTOUR DE LA QUESTION AU CIRD

Le samedi 11 décembre, le CIRD a tenu la deuxième journée de réflexion sur la Transition en Guinée. Une rencontre qui a consisté à répondre à la question : Comment avoir des élections transparentes et crédibles ? La rencontre a permis de recueillir des propositions de réforme du système électoral et du mode de scrutin pour la tenue d’élections crédibles, transparentes et apaisées. De nombreuses contributions ont été présentées en présentielle et en ligne.

Au terme de ces deux journées, il sera présenté un rapport synthèse qui prend en compte les principales tendances qui se dégagent. Le document sera vulgarisé après adoption par les l’ensemble des contributeurs.

Quel régime politique pour la Guinée : La question en débat au CIRD

Le samedi 20 novembre 2021, le CIRD a tenu sa première rencontre dans le cadre des journées de réflexion sur la Transition en Guinée. La journée a connu seize contributions dont les présentations et débats ont été très enrichissants. Cette journée avait pour thème : « Quel régime politique pour la Guinée ? »

Un rapport de synthèse en cours d’élaboration sera publié et vulgarisé au moment opportun.

La deuxième rencontre dont le thème est « Comment avoir des élections transparentes et crédibles ? » sera lancée très bientôt.

3SG : RENDEZ-VOUS LE 1er SEPTEMBRE AU CIRD

Les mercredi 1er Septembre 2021, au Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD), à 10h, aura lieu le Séminaire Sciences Sociales de Guinée (3SG). Une rencontre entre chercheurs, étudiants et professionnels pour discuter des approches méthodologiques et scientifiques d’une thématique.

Titre :  Politique minière et capacité d’émergence en Afrique : Cas de la République de Guinée.

Cette problématique de recherche tente de porter un regard nouveau sur la portée développementale des ressources naturelles en Afrique. Comment faire de l’extraction des ressources naturelles un levier de développement social, économique et d’émergence géopolitique.  Elle s’efforce d’analyser les mécanismes multiples de développement des zones minières déployés par l’Etat ; FODEL, ANAFIC, les entreprises minières au moyen de la RSE, et les institutions internationales par l’édiction de normes de performances ; principes de l’équateurs, normes de la SFI, principes directeurs des Nations-Unies. La réflexion s’élargie également sur les enjeux géopolitiques sous-jacents dans les projets miniers en Guinée. Les rivalités entre des acteurs et des puissances (Chines, Russie, USA, France, Inde…) pour le contrôle d’une ressource minière sur un territoire donné.

Présentateur

BARRY Oumar, doctorant à l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de l’Université de LYON 2 Lumière. Chercheur sur les enjeux stratégiques des ressources minières et les politiques de développement des zones minières en Guinée.

Recherche scientifique : Le CIRD reçoit le ministre de tutelle

Le 25 juin 2021, le CIRD a reçu en visite le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. M. Aboubacar Sylla à la tête d’une forte délégation composée entre autres de M. Binko Mamady Touré, secrétaire général, Pr Selly Camara, conseiller du ministre sur les questions de Recherche, était en tournée dans les Institutions de recherche et de Documentation. Arrivé en fin de matinée, il a été accueilli par l’équipe du CIRD, en tête Dr Safiatou Diallo, fondatrice et présidente du Conseil d’administration et Dr Ramadan Diallo, Directeur-exécutif-adjoint.

Après la visite des locaux, le ministre et sa suite ont eu droit à une brève présentation du CIRD : son statut un peu particulier qui fait de lui un centre indépendant mais d’utilité publique, le rôle et tous les appuis qu’il apporte déjà et compte apporter aux secteurs dans lesquels il évolue.

Aboubacar Sylla, s’est réjoui de l’accueil, mais surtout de découvrir une structure qui, malgré l’absence de financement public fonctionne et parvient à produire d’aussi excellents résultats. Pour le Ministre, son département ayant un rôle de service public, il a le devoir d’accompagner et de soutenir une structure comme le CIRD dont les activités concourent à la qualification du système éducatif guinéen en général et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en particulier.

Radicalisation et l’extrémisme violent : Le CIRD co-abrite un séminaire de prévention

L’éducation se trouve actuellement à la croisée des chemins dans la bande sahélo saharienne. Des problèmes aigus d’infrastructures humaines et matérielles se posent un peu partout. Et, là où ce défi est résolu, les troubles liés au terrorisme empêchent le processus éducatif et de formation de se dérouler normalement. Il est douloureux de constater que près de 2 millions d’enfants sont actuellement privés d’école tandis que de milliers d’enseignants ne peuvent exercer sereinement leur métier à cause de la radicalisation et de la violence dans et autour des établissements d’éducation et de formation. Des organisations internationales de renom n’hésitent plus à formuler l’hypothèse que l’éducation en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale est présentement « en péril » (Unicef (2019). www.Unicef.org.)

Conscient de cette réalité, le Gouvernement de la République du Tchad a initié un programme national pour marquer sa détermination résolue à faire face à cet immense défi. Ce programme comprend 4 axes: (1) la prévention, (2) le repérage et le signalement des jeunes en voie de radicalisation, (3) le suivi de ces jeunes et (4) la formation des personnels.

C’est dans le cadre de ce quatrième axe que le Professeur Bah-Lalya a été appelé à  concevoir un module sur la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent en milieu éducatif. Ainsi, il a constitué à son niveau une équipe de chercheurs qui développe, sous sa responsabilité et avec l’appui d’un Comité Technique du Ministère de l’éducation et de la Promotion Civique du Tchad, un module spécialement destiné aux écoles normales d’instituteurs bilingues de ce pays, à ses structures départementales de formation, les CDFCEP, ainsi qu’aux établissements similaires de la sous-région qui seraient intéressés.

Un groupe dit ‘Groupe de Référence’ est alors identifié et invité à suivre, les 29 et 30 avril 2021, un atelier de formation, avec mandat de maitriser le contenu du module afin de le disséminer à différents niveaux du système éducatif selon une approche en cascades. La formation, qui se déroule en 5 cours, est dispensée sous forme de présentations magistrales par l’équipe de conception, suivies de questions-réponses. A la fin, une évaluation est organisée pour constater le niveau de satisfaction des participants et des certificats décernés.

Compte tenu du contexte sanitaire lié au Covid19, il a été convenu de procéder par une formation à distance. Côté guinéen, le Centre International de Recherche et de Documentation -CIRD- est retenu  pour servir de cadre à cette formation. Ce centre est une institution qui a vocation de recherche, de documentation et de formation. Il accorde également une attention particulière au développement économique et social ainsi qu’au patrimoine historique africain qu’il documente et met à la disposition du Grand Public. Le CIRD est reconnu comme un forum particulièrement approprié d’échanges entre chercheurs, enseignants, étudiants et spécialistes du développement sur des questions jugées critiques pour la promotion de l’éducation et de la formation en Afrique au Sud du Sahara.

Pour plus d’information sur le CIRD, contacter :

+224 624 612 406

www.cirdguinee.org

info@cirdguinee.org

PAGE NOIRE : LE CHEF DU DEPARTEMENT RECHERCHE DU CIRD N’EST PLUS !

Le CIRD a appris avec beaucoup de tristesse le décès de El Hadj Amadou Lamarana DIALLO qui a été arraché à notre affection le vendredi 9 avril 2021, à la suite d’une courte maladie. El Hadj A. Lamarana Diallo, socio-démographe de formation, était le chef du Département recherche de CIRD. Un intellectuel confirmé qui a servi son pays avec amour et abnégation. El Hadj Lamarana Diallo est auteur de l’essai Guinée : Les grimaces d’une intelligentsia divisée. Une œuvre à travers laquelle l’auteur partage son expérience, évoque son pays et ses ressources, notamment humaines, cette élite qui n’a pas été à la hauteur des attentes des populations.

L’enterrement est prévu pour ce samedi 10 avril à 14h dans le même quartier.

La Fondation et la Direction exécutive de CIRD présente ses condoléances à la famille du défunt et au monde universitaire dans lequel El Hadj Lamarana a évolué toute sa carrière durant.

Que Dieu lui pardonne et lui accorde Son Paradis Firdaws.