Le CIRD, un an déjà et ça ne fait que commencer !

Le 24 mars 2018, le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) a bouclé une première année d’activités et a profité de cette belle occasion pour présenter à un public nombreux d’étudiants, d’enseignants, de chercheurs, sa Direction de la recherche. En présence de M. le Professeur Amadou Bano BARRY, Conseiller du Président de la République sur les questions de l’Education et Mme le Dr Mafory BANGOURA, Directrice générale de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique au ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Le professeur Jacques MICHEL, professeur émérite à l’Institut d’études politiques de Lyon (France), a expliqué les intentions, les objectifs et les perspectives de son département.

Jaques Michel a exprimé la volonté du CIRD d’aider le secteur de la recherche scientifique en Guinée, et a invité les acteurs concernés à venir avec leurs projets et idées de projets. Peu importe la diversité, l’essentiel, selon lui, c’est la complémentarité, le point de convergence. Il veut créer un pôle où des personnes exerçant dans des domaines différents peuvent se rencontrer pour avancer dans leurs réalisations. Pour lui, le CIRD a pour mission de produire mais aussi de former. Soulignant que CIRD peut faciliter pour des étudiants des stages en entreprises, lesquels stages seront sanctionnés par des rapports de stages. Jaques Michel est revenu sur les différentes étapes de la recherche : la collecte, l’analyse, la synthèse des données ; la différence entre la norme et la règle…

Les participants n’ont pas tardé à réagir, montrant que le CIRD cristallise de nombreux espoirs et besoins en lien avec la formation (méthodologie de recherche, anglais…), l’accès à une documentation fournie, mais aussi à l’accompagnement des étudiants qui aspirent à une spécialisation, notamment en sociologie de la santé.

De nombreuses interpellations qui s’apparentent à des défis que le CIRD souhaite relever. Nicolas DEXTREIT, directeur général, dans son mot d’accueil, après avoir cité un échantillon des nombreuses activités réalisées (conférences-débats, ciné-débats, journée internationale de l’environnement, journée internationale des femmes, le Prix littéraire Williams Sassine etc.), a informé que le CIRD explore la voie du numérique pour permettre l’accès plus facile aux documents, travaille à favoriser l’acquisition des compétences pour un meilleur accès au marché de l’emploi dans les entreprises. Le Directeur a aussi remercié les entreprises partenaires, notamment ERAI Export qui  a mis à la disposition du CIRD 10 bourses de recherche pour l’année universitaire 2018-2019.

Le CIRD est heureux de savoir qu’il y a des personnes ressources prêtes à l’accompagner dans sa mission. C’est le cas du professeur Goudoussi Diallo, qui a annoncé sa volonté et sa disponibilité à offrir, sous le couvert du CIRD, des ateliers d’écriture et un cours sur la publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *