Le FOFPAG au CIRD : Plaidoyer pour l’atteinte du quota de 30 %

Dans la perspective des prochaines élections communales en Guinée, le Forum des Femmes Parlementaires de Guinée (FOFPAG) mène une campagne d’information et de sensibilisation pour une plus grande représentativité des femmes. C’est dans ce cadre que le 3 novembre, une mission du FOFPAG composée des députés Docteur Zalikatou Diallo, mesdames Barry Aïssatou et Diallo Fatoumata Binta ainsi que de représentantes d’ONG féminines, s’est rendue au siège du Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD), à Kipé Dadia. La mission a échangé avec la Direction du CIRD, notamment madame Elisabeth Degon, Directrice générale adjointe et certains membres de l’institution.

Selon Dr Zalikatou Diallo, la campagne en cours vise une meilleure participation des femmes aux prochaines élections communales. Il s’agit de faire un plaidoyer et un lobbying pour favoriser les candidatures féminines afin que le quota de 30% de femmes dans les sphères de prises de décisions soit une réalité en Guinée. Pour sa part, l’honorable Fatoumata Binta Diallo pense « qu’une synergie d’actions est nécessaire pour promouvoir les droits des femmes, déjà consacrés par la Constitution et les autres instruments juridiques ratifiés par la Guinée. »

Elisabeth Degon a indiqué que le FOFPAG ne s’est pas trompé de cible en venant au CIRD, un établissement privé fondé par une femme, madame Safiatou Diallo, qui a choisi une femme pour assumer la fonction de directrice adjointe de cet établissement intervenant dans le domaine de la Formation, de la Recherche  et de la Documentation. Pour madame Degon, « les femmes doivent prendre leur destin en main. S’organiser pour le combat qui passe par l’éducation et la santé de la reproduction. » Elle estime que cela suppose aussi l’éducation des hommes afin qu’ils adhèrent à la dynamique de promotion des droits des femmes à tous les niveaux de la vie socio économique et politique. Au terme de  cet entretien, les trois députés du FOFPAG ont signé dans  le livre d’or du CIRD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *