Développeurs et programmeurs : Les faiseurs du digital

C’est à travers un panel que la journée mondiale des Programmeurs et Développeurs a été célébrée le 12 septembre (parce qu’il correspond au 256 ème jour de l’année, et le nombre 256 est important en informatique). Conférence animée par Mamoudou Diallo, développeur Android et concepteur de Quiz224, Abdrahmane Diallo, programmeur et fondateur du site guinee360 et Thierno Ibrahima Diallo, directeur général de EasyLink, une plateforme de promotion des produits et services.

Après une définition et l’historique de la programmation qui aurait été réalisée pour la première fois entre 1841 et 1842 par une femme, Mamoudou Diallo a décrit les types de programmation : web, mobile et le PC. Dans les acquis, l’intérêt que les jeunes expriment de plus en plus pour le métier. Les défis sont le manque de persévérance (beaucoup abandonnent), Les entreprises qui ne font pas confiance aux développeurs guinéens, qui eux même ne se connaissent pas et pire, nourrissent l’esprit de compétition entre eux.
Abdrahmane Diallo, est rentré de France pour travailler en Guinée. Il a insisté sur l’importance de s’intéresser à la programmation, parce que pour lui, le monde se digitalise. Entre autres acquis, il a parlé de la démocratisation du smartphone et de l’Internet, mais aussi de l’existence des structures comme la Cellule de communication du gouvernement qui travaillent à rendre disponibles les données à exploiter. C’est ainsi que Guinée360 a permis aux candidats de consulter les résultats des différents examens nationaux avec une simple connexion internet. Il est fier d’avoir conçu cet outil qui facilite l’information. Quant aux défis, le métier est considéré comme un métier d’homme. « Il faut arrêter les préjuger, ce que l’homme fait la femme peut faire mieux, parce que son cerveau fonctionne plus correctement. Ce constat est fait dans le monde entier. »
Thierno Ibrahima Diallo a parlé du marketing digital dont on ne peut pas parler sans le programmeur qui fait des nuits pour concevoir une application, dont peut se servir une banque ou une entreprise pour vendre son produit ou son service, mais oublie souvent le concepteur. La programmation est essentielle pour la promotion digitale des entreprises. » Entre autres activités réalisées en Guinée pour promouvoir l’activité de programmation, il y a le concours de programmation informatique depuis 2014, la semaine du numérique et le « Digital day ». Parlant des défis, le Dg de EasyLink pense que l’Etat qui devait être le meneur est dépassé par les jeunes. Qu’à cela ne tienne, il a invité les jeunes à croire en ce qu’ils font, à travailler dur et sérieusement en partant toujours d’une idée susceptible de résoudre les problèmes de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *