MANUEL DE PROCEDURES EN COURS DE VALIDATION

Depuis janvier 2019, le CIRD a initié un important programme de réformes pour renforcer ses capacités scientifiques et améliorer sa gouvernance interne. Son plan stratégique quinquénnal 2019-2023, son cadrage budgétaire et son manuel de procédures sont en cours de validation.

C’est dans ce cadre, que nous avons reçu le consultant Mantané Diop (PhD) en charge de l’élaboration de notre manuel de procédures. Avec le staff, plusieurs réunions sont en cours en vue de valider le manuel, support indispensable pour renforcer la crédibilité du CIRD.

M. Mantané Diop, sénégalais est un professionnel aguerri du développement international avec plus de 20 (vingt) ans
d’expérience dans la conception, la mise en œuvre et la gestion de macro-projets en Afrique pour le compte de l’USAID, WWF, Save the Children, la Banque mondiale, l’Union européenne et le secteur privé.

Il est spécialisé dans les domaines suivants : en gestion financière (expertise en matière de gestion financière publique et privée et dans le domaine des systèmes d’information intégrés de gestion financière tant au niveau central que local), en gestion et supervision de projet (il a assumé des postes de responsabilité élevés avec des équipes multiculturelles sur divers aspects de la gestion des projets allant de l’idée de projet jusqu’à son exécution complète en passant par la mise en œuvre et l’évaluation). Il dispose d’une expérience fournie en matière de préparation d’appels d’offre, d’évaluation de propositions et de négociation de contrats de sous-traitance.

CELEBRATION AN 2 DU CIRD : GRANDE CONFERENCE SCIENTIFIQUE SUR LES IDENTITES ET ETHNICISMES EN AFRIQUE DE L’OUEST

Le 23 mars 2019, le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) fête ses deux ans de vie active. La direction exécutive du centre a le plaisir de vous inviter à prendre part à une journée commémorative qui allie conférence scientifique et activités ludiques. Ce sera à son siège à Kipé Dadia Mosquée, Commune de Ratoma, à partir de 10 heures.

La conférence porte sur les thèmes suivants :

Identités et expressions culturelles. Entre essentialisme anthropologique et renouvellement des approches méthodologiques : cas du Sénégal, de la Gambie et de la Guinée Bissau. Par Abdou NDAO, Directeur exécutif du CIRD, Socio anthropologue.

Usages politiques de l’identité ethnique en Guinée dans le contexte du pluralisme politique. Par Ramadan DIALLO, Directeur exécutif adjoint, Docteur en Science Politique.

Elle sera modérée par le chef du département de la recherche du CIRD, M. Amadou Lamarana Diallo, Sociologue-démographe. Conférence ouverte au public.

DEVENIR LEADER DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN GUINEE ET AU-DELA DE NOS FRONTIERES

Mme Safiatou Diallo

Fondatrice du CIRD

La recherche est le parent pauvre de l’enseignement supérieur en Guinée. Le domaine de la recherche n’a pas suivi la forte tendance de démocratisation des institutions d’enseignement supérieur, notamment dans le secteur privé, au cours des deux dernières décennies. Les premières innovations sur les études avancées, doctorales en particulier, sont arrivées très tardivement (années 2010 pour les sciences humaines et sociales) par rapport aux pays de la sous-région. Bien que quelques institutions de recherche aient été créées ça et là, leur fonctionnement effectif et capacitation restent encore très aléatoires.

Le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) est né dans ce contexte pour offrir initialement une documentation de base aux chercheurs guinéens. Progressivement et très vite, son champ d’intervention s’est étendu à l’appui et au renforcement des capacités des chercheurs et des institutions d’enseignement supérieur et de recherche scientifique pour finalement embrasser les domaines de la Formation et de la Recherche scientifiques.

Plus qu’une institution guinéo-guinéenne, créée par et pour des guinéens, le CIRD se donne pour vocation de transcender les clivages nationaux et régionaux pour s’inscrire dans le concert des institutions de recherche d’envergure internationale.

LE CIRD, UN INSTRUMENT DE RECHERCHE AU SERVICE DE LA COMPLEXITE

Le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) est une institution de recherche créée en 2015 et agréée par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de la République de Guinée. Il est le premier centre de recherche indépendant d’utilité publique. Après deux ans de fonctionnement marqué par des activités à caractère littéraire, culturel mais aussi par des conférences et autres activités scientifiques, le CIRD en 2019 se dote de nouvelles ambitions scientifiques pour les 5 prochaines années en redéfinissant ses missions, sa gouvernance interne et le renforcement de ses capacités institutionnelles, ses axes prioritaires de recherche.

C’est ainsi que depuis février 2019, le CIRD a lancé une série de réformes contenues dans un plan stratégique quinquennal 2019-2023 en cours de finalisation. Il s’est doté d’un nouveau cadrage de financement quinquennal pour prendre en charge les différents programmes ainsi que le fonctionnement. Enfin, le CIRD se dote d’un manuel de procédures comptables, financières et administratives pour renforcer sa gouvernance interne et moderniser ses instruments de contrôle.

En avril 2019, tous ces instruments seront validés et le CIRD pourra après une campagne de levée de fonds prévu durant la même période affiner sa nouvelle vocation scientifique quinquennale. Le projet stratégique du CIRD est de devenir un des leaders dans le domaine de l’appui à la recherche scientifique et de l’innovation. Il lancera des programmes de recherche, d’appuis aux étudiants en bourses et en capacités méthodologiques. L’ensemble de ces questions est contenu dans notre plan stratégique quinquennal qui sera diffusé sur ce site dès que les validations seront faites.

8 MARS AU CIRD : FEMMES ET SCIENCE

Le 8 mars 2019, le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) a célébré la Journée internationale des droits des femmes sous un signe d’encouragement des femmes à opter pour la science et les branches techniques. Pour cette troisième fois depuis sa création en 2017, le CIRD s’est associé avec l’Association des professionnelles africaines de la communication (APAC-Guinée) pour l’organisation de la cérémonie qui a consisté en un Ciné-débat : projection du film Les figures de l’ombre (2016) de Théodore MELFI et débat sur le thème : « Contribution des femmes dans les innovations technologiques et scientifiques ». Le film met en lumière le rôle joué par trois afro-américaines rendant possible le lancement par les Etats-Unis de la première fusée dans les années 60, dans le cadre de la conquête spatiale. En termes de leçons à tirer, on retient que les femmes ont un potentiel, qu’il suffit de briser les barrières sociales, culturelles pour pouvoir s’affirmer et affirmer ses capacités.

Des débats pertinents ont suivi sur les pesanteurs sociales, religieuses, économiques, voire politiques qui freinent l’élan des femmes. La rencontre qui a mobilisé près de 70 personnes, majoritairement des femmes parmi de nombreuses scientifiques et des filles, a connu des séances de slam. Elle a également servi de cadre à la remise par l’APAC-Guinée d’un don de livre au CIRD. L’activité s’est terminée par un cocktail offert par les organisateurs.

Rapport d'activité CIRD 2017-2018

Le CIRD met à disposition son rapport d’activités 2017-2018. Un document qui décline les principales activités réalisées durant cette période de démarrage. Sa structure est fonction des différents domaines d’intervention du Centre.

A lire et télécharger en cliquant sur le lien ci-dessous :

Rapport d’activité CIRD 2017-2018

NOUVEL APPEL A CANDIDATURES : RECRUTEMENT D’UN(E) ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE) BILINGUE

APPEL A CANDIDATURES : RECRUTEMENT D’UN(E) ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE) BILINGUE POUR LE CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE ET DE DOCUMENTATION (CIRD – GUINEE)

Contexte

Le CIRD est un Centre International de Recherche et de Documentation basé à Kipé à Conakry en Guinée. Reconnu par arrêté ministériel n° 2015/1614/MESRS/SG/DNRSIT, le CIRD est le premier établissement privé d’utilité publique qui se consacre à la recherche universitaire en Guinée. Il est en pleine restructuration pour améliorer sa gouvernance interne et ses capacités scientifiques et budgétaires pour les 5 prochaines années avec un renforcement conséquent de ses programmes et projets de recherche. L’exécution de cette nouvelle vision stratégique exige le recrutement d’un personnel d’appui qualifié en vue de renforcer l’équipe de gestion de la direction exécutive basée à Conakry en Guinée. A cet effet le CIRD lance cet appel à candidatures.

Poste (01) Assistant(e) Administratif(ve) Bilingue (anglais et français)

Sous l’autorité et la supervision directe du Directeur Exécutif, l’Assistante administrative Bilingue a pour mission d’assurer et de coordonner tous les travaux de secrétariat du CIRD.

Profil du ou de la candidat(e)

  • Etre titulaire d’un diplôme de Secrétariat bilingue ou équivalent (BAC + 3 au moins)
  • Justifier d’au moins 03 (trois) années d’expérience dans le domaine de Secrétariat/Assistance Administrative.
  • Avoir une bonne capacité de rédaction des rapports/PV de réunions ;
  • Avoir une bonne expression orale et écrite en anglais et en français ;
  • Avoir la maitrise de l’outil informatique : Word, Excel, PowerPoint ainsi que l’Internet ;
  • Avoir une bonne qualité d’organisation et un sens de hiérarchisation des priorités et de respect des délais ;
  • Avoir une bonne capacité d’accueil, être flexible et avoir une bonne aptitude à travailler en équipe ;
  • Une expérience similaire dans une Organisation/ONG/ Projet serait un atout ;
  • Etre capable de travailler sous pression et dans un environnement multiculturel.

Liste des pièces à fournir pour le dossier de candidature

Le dossier de candidature doit être constitué des pièces suivantes :

  • une lettre de motivation signée du candidat, adressée au Directeur Exécutif du CIRD
  • un curriculum vitae détaillé certifié sincère, mentionnant au moins deux références pour confirmer ses expériences ;
  • une copie certifiée conforme des diplômes, certificat et attestations de formation ;
  • les preuves des expériences acquises, notamment les copies des attestations de travail ;
  • une copie certifiée conforme de la pièce d’identité en cours de validité ;
  • un casier judiciaire datant de moins de trois mois.

Dépôt de candidature et clôture

Le dossier complet, sous pli fermé avec mention « candidature au poste d’assistante bilingue », est à déposer à la Direction Exécutive, BP : 1235 – Kipé Dadia Mosquée Ratoma, Conakry, Guinée, téléphone 00224 624612406 ou en PDF à envoyer aux adresses suivantes info@cirdguinee.org et secretariatcirdguinee@gmail.com au plus tard le 15 mars 2019 à 16h00, heures de Conakry.

Les candidats(es) sélectionnés(es) à chaque étape du processus seront contactés(es) aux adresses e-mail et téléphoniques mentionnées dans leur CV.

Website : www.cirdguinee.org

Facebook : cirdguinee

Tweeter : @CirdGuinee

ATELIER MÉTHODOLOGIQUE POUR L’ÉLABORATION D’UN PLAN STRATÉGIQUE DU CIRD

Après deux (2) ans de vie marquée par d’intenses activités, le CIRD a cru bon de regarder dans ses rétroviseurs pour voir ce qui a marché, ce qui ne l’a pas été, et se projeter dans l’avenir. C’est dans ce cadre qu’il a organisé un atelier méthodologique qui a mobilisé dans ses locaux, les 24 et 25 janvier 2019, la Direction générale de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, les représentants des IRS (Institutions de recherche scientifique), des IES (Institutions d’enseignement supérieur) évoluant à Conakry, mais aussi, l’Ecole doctorale et les Etudes avancées de l’Université de Sonfonia.

L’objectif était d’échanger avec les participants sur le Plan stratégique quinquennal (2019-2023 en élaboration) du CIRD. Durant les deux jours, la vision interne et ouverte du CIRD, son bilan des deux ans, le bilan de la recherche scientifique en Guinée (en termes de contraintes, défis, …) ont été exposés. Aussi, des réflexions ont été menées sur les innovations scientifiques à introduire au CIRD ainsi que les réformes institutionnelles, financières et comptables. Il en a été de même pour les axes programmatiques de recherche 2019-2023.

Les participants se sont accordés à dire que la recherche est à l’état primaire ou embryonnaire en Guinée. Le peu qui est réalisé n’est pas valorisé. Parait qu’il n’y a pas de politique nationale de la recherche ou s’il y en a, elle n’est pas à la portée des ayants droit. Autres problèmes révélés, c’est la raréfaction des financements.

Pr Abdou Ndaou, enseignant-chercheur à l’Université Cheick Anta Diop de Dakar, consultant en charge des réformes, a présenté ce que pourrait être le CIRD pour les cinq années à venir : le CIRD en tant que Centre de recherche et administration de recherche, qui mise sur le renforcement des capacités institutionnelles et qui se dote d’équipes de recherche nationale, multinationale, collaborative. Le CIRD veut également se positionner dans le domaine de la formation par la création d’une Ecole doctorale et l’octroi des bourses de recherche. Rappelons au passage que Pr Mar Mbodj, enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal), a décliné les préalables à la création d’une Ecole doctorale. Pour répondre à la préoccupation liée à la valorisation des résultats de recherche, le Centre ambitionne de créer une revue internationale aux normes standards scientifiques et un bulletin d’information.

Quant aux axes programmatiques, ils portent entre autres sur des domaines comme : méthodes et méthodologiques innovantes ; territoires et conflictualités ; citoyenneté, Etat de droit et construction nationale ; démographie, politique publique et emplois jeunes ; archives, patrimoine matériel et immatériel en Afrique ; environnement, économie verte, et changement climatique ; population, santé, et développement ; gouvernance des terroirs et mines ; migrations, mobilités internationales ; aménagement du territoire, système de transport, et mobilités intra régionales.

Le CIRD en tant que Centre de recherche est bien accueilli par les acteurs du domaine. Compte tenu de son caractère indépendant, le CIRD ambitionne d’être une alternative crédible pour la promotion de la recherche en Guinée et au-delà.

Prix Williams Sassine : Les éditions se succèdent

Le 22 décembre 2018, le Centre International de Recherche et de Documentation a clôturé la première édition du Prix littéraire Williams Sassine (PLWS) par la présentation du recueil de nouvelles primées. Pas de répit ! C’est à la même occasion que la deuxième édition du prix a été lancée, la biennale qui court jusqu’en février 2020 (la délibération du Jury et la remise des prix sont prévues pour le 8 février 2020). La cérémonie, placée sous la présidence d’honneur du directeur national de la Culture, Monsieur Jean-Baptiste Williams, a mobilisé près de 200 personnalités, dont des universitaires, enseignants, étudiants, élèves, hommes de médias, autorités politiques, responsables des institutions et centres documentaires, éditeurs.

Le CIRD a initié le PLWS dans le but d’encourager l’écriture, promouvoir la littérature guinéenne et africaine et rendre hommage à Williams Sassine, écrivain guinéen peu connu de ses compatriotes. La première édition consistait pour les candidats à soumettre une nouvelle sur un sujet au choix en s’inspirant de la phrase de Williams Sassine qui dit : « On a tellement de réalités qu’on n’écrit pas avec l’imagination […] Il suffit d’ouvrir sa fenêtre, d’ouvrir sa porte, il suffit de faire 100 mètres dans la rue pour que vous voyiez des choses qui défient l’imagination ». L’édition a connu un succès international, avec 64 candidatures dont 11 venues de 5 pays étrangers. Le Jury international présidé par Véronique Tadjo, franco-ivoirienne, Grand Prix littéraire d’Afrique noire, a délibéré le 9 février en choisissant les quatre meilleurs textes de l’édition dont les trois premiers sont des auteurs guinéens, la quatrième est une ivoirienne. Le CIRD, respectueux de son engagement, a publié chez Ganndal Fenêtre sur rue, recueil qui contient les quatre nouvelles, 84 pages, en 1.000 exemplaires, destiné aux institutions d’enseignement, aux bibliothèques et centres de lecture du pays et gratuitement.

Quid de la 2ème édition ?

La deuxième édition, comme la première, porte sur la nouvelle, avec cette fois-ci un thème qui porte sur la migration. Dans un discours prononcé en 2016, le secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Gutérres déclarait : « Pendant longtemps, on a prétendu que la globalisation et les progrès technologiques allaient inclure tout le monde, mais beaucoup de personnes ont été laissées sur le bord du chemin, la colère s’est développée (…) et la migration s’est imposée comme une menace. Il n’y aura pas de réussite sans répondre à ce sentiment ». En effet, l’actualité de la question migratoire est un truisme de nos jours. Outre la question de l’immigration clandestine qui nous vient en première idée, ce thème renvoie également à toutes ces situations dans lesquelles des personnes se déplacent d’une zone géographique (pays, région, ville) à une autre pour des affaires, des études, des soins, pour rejoindre leurs familles, pour fuir des catastrophes naturelles ou des guerres.

La deuxième édition garde le même objectif général : valoriser la littérature guinéenne et africaine. Comme objectifs spécifiques, il cherche à découvrir et promouvoir les jeunes talents en écriture, encourager l’édition et la diffusion du livre et sensibiliser les jeunes à travers l’écriture et la lecture sur les enjeux des migrations.

Les critères pour participer ? Ce sont entre autres, être âgé de moins de 40 ans, écrire un texte (Times News Roman, taille 12, et interligne 1,5)  de 15 à 20 pages sur la migration à envoyer à info@cirdguinee.org avant le 1er septembre 2019 à minuit.

Les textes seront traités sous anonymat. Les quatre lauréats seront annoncés le 8 février 2020 sur le site www.cirdguinee.org et sur la page Facebook cirdguinee, après la délibération du Jury. Le 1er aura 1.000 euros, un trophée, une attestation et la participation à un salon du livre africain, le 2ème aura 800 euros, le trophée et une attestation. Les 3ème et 4ème auront respectivement 600 et 400 euros, un trophée et une attestation chacun. Vous pouvez télécharger ici le règlement du concours ou le lire sur le site du CIRD mentionné plus haut.

Remise du recueil et lancement de la 2ème édition du PLWS

Le CIRD vous convie à la cérémonie de remise du recueil de nouvelles « Fenêtre sur rue » de la 1ère édition du Prix littéraire Williams Sassine et du lancement de la 2ème édition de ce Prix, ce 22 décembre 2018 à 10h, à Kipé Dadia Mosquée.